Gaia changera le monde

Album écrit par Paula Anacaona et illustré par Claudia Amaral, France, 2020

Gaia, 10 ans, adore les maths… et protéger la planète !

Ce chouette album illustré, destiné aux 7-11 ans, aborde de nombreuses questions écologiques : dérèglement climatique, tri des déchets, lutte contre le gaspillage… Gaia décide de prendre les choses en main, à son niveau, pour faire changer les choses. Un album plein de peps qui donne envie d’agir, avec une petite fille noire comme modèle à suivre.

Par la même autrice, on vous conseille 1492, Anacaona l’insurgée des Caraïbes. Aux éditions Anacaona, découvrez aussi L’histoire de PonciaInsoumises et Petit manuel antiraciste et féministe.

Mon héroïne, c’est toi

Album écrit et illustré par Helen Patuck, sur un projet de l’IASC (comité permanent inter-agences, ONU), 2020

Sara est une petite fille qui vit au temps du coronavirus. Sa maman lui explique que pour être une héroïne, elle doit rester chez elle et respecter les gestes barrières. A la nuit tombée, un dragon magique apparait et l’emmène autour du monde, à la rencontre (distante !) d’autres enfants qui vivent également le confinement et la maladie.

Une chouette initiative pour expliquer aux enfants qu’on peut aussi être un héros ou une héroïne en restant chez soi ! Le livre donne plein d’astuces pour gérer ses émotions : la peur, l’ennui, l’insécurité… Il explique joliment que « ce n’est pas parce qu’on ne peut pas voir les gens qu’on ne les aime plus ». Réalisé suite à une enquête auprès de 1 700 enfants, parents et professeurs du monde entier, il est disponible gratuitement et dans de nombreuses langues en cliquant ici.

Ana Ana

Ana Ana tome 1

Série de bande dessinée jeunesse écrite par Dominique Roques et Alexis Dormal et illustrée par Alexis Dormal, depuis 2012, Belgique

Ana Ana est une petite fille espiègle et pleine d’idées, à qui il arrive diverses aventures du quotidien.

Peut-être connaissez-vous Pico Bogue, son grand frère philosophe hilarant, héros de bande-dessinée : les deux auteurs ont eu la bonne idée de faire vivre à sa petite sœur Ana Ana ses propres aventures. Et c’est une réussite ! Le format est entre l’album jeunesse et la bande dessinée (une introduction à la BD pour les plus jeunes). Ana Ana est adorable, toujours drôle et ravira les plus jeunes (et les plus agé.e.s) d’entre nous !

Le chemin de Jada

Album jeunesse écrit par Laura Nsafou et illustré par Barbara Brun, France, 2020

Iris et Jada sont soeurs jumelles. Elles se ressemblent en tous points… sauf concernant leur couleur de peau : Iris est “claire comme l’acacia”, Jada est “foncée comme le cacao”. Au village, tout le monde complimente Iris. Moquée, Jada décide alors de partir à la recherche des “Enfants de la nuit” auxquels elle est sans cesse comparée.

Après Comme un million de papillons noirs, l’autrice afroféministe Laura Nsafou (Mrs Roots) et l’illustratrice Barbara Brun publient un second album jeunesse important pour la représentation de toutes et tous. Le chemin de Jada aborde en particulier le colorisme, cette discrimination issue du racisme qui consiste à privilégier les personnes à la peau claire. Pourtant, Jada est belle, comme le confirment les étoiles ! Une tendre et poétique histoire d’estime de soi et de sororité, à lire et offrir aux enfants de votre entourage !

Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent

Album écrit par Cherine Amar, Laura Carpentier-Goffre et Anne Loyal, dessiné par Sana, Elsa Naude et Nathalie. 2018, France

“L’étoile filante”, c’est l’histoire d’une petite étoile chargée de réveiller la lune. Dans “Mieux vaut être soeurs que mal accompagnées”, 3 héroïnes font front contre les violences masculines. Enfin, dans “Quand la lune et le soleil”, la Terre est plongée dans l’obscurité… et pourrait bien être sauvée par l’amitié de deux filles issues de deux clans opposés.

3 récits féministes, 3 contes portés par des héroïnes. L’association les Culottées du Bocal nous fait un beau cadeau avec ce recueil de contes emplis d’optimisme et de sororité !

Imagier renversant

Album écrit par Mélo et illustré par Sébastien Telleschi, 2006, France (à partir de 3 ans)

Cet imagier se lit dans les deux sens, pour mieux renverser les stéréotypes : le papa utilise un gant de vaisselle dans un sens, pendant que la maman enfile un gant de moto dans l’autre !

Amusant à manier, très coloré, ce livre cartonné à destination des plus petit.e.s renverse les rôles traditionnels. Une chouette première approche.

C’est dans la poche !

Album écrit par Adèle Tariel et illustré par Jérôme Peyrat, 2012, France (à partir de 4 ans)

Filou, le petit kangourou, n’a pas envie de faire de la boxe comme son papa… Il voudrait plutôt s’occuper de ses petits frères et soeurs, comme le font les mamans kangourous. Faisant appel à son imagination, il invente la poche kangourou, qui deviendra vite à la pointe de la mode !

Non, s’occuper des bébés n’est pas une activité réservée aux filles et aux femmes ! Les garçons et les hommes aussi ont le droit (le devoir ?) de faire leur part. Une mignonne histoire qui permet d’ouvrir la discussion sur les jeux et activités “de filles” et “de garçons”.

Le papa qui avait 10 enfants

Album écrit et illustré par Bénédicte Guettier, 1997, France (à partir de 4 ans)

C’est l’histoire d’un papa… et de ses 10 enfants (tou.te.s du même âge !). Un jour, il décide de partir en voyage. Mais ses enfants lui manquent beaucoup trop… Alors vite, il revient les chercher, et repart avec eux/elles !

Le livre plait énormément aux petit.e.s, qui s’amusent beaucoup à rechercher les 10 enfants caché.e.s à chaque page ! Un vrai succès ! “Amusant” : les enfants s’interrogent systématiquement sur l’absence de maman dans l’histoire… alors que les papas sont bien souvent absents des Popi, Petit ours brun et autres Tchoupi. Un chouette moyen d’interroger les différentes formes de familles qui existent. Il existe une suite pour les fan.e.s :  Les dimanches du papa qui avait 10 enfants.

La princesse et le dragon

Album écrit par Robert Munsch et illustré par Michael Martchenko, 1980, États-Unis (à partir de 6 ans)

Une princesse doit épouser un prince… Mais rien ne se passe comme prévu : un dragon enlève le prince, et voilà la princesse qui part à l’aventure pour le délivrer ! Grâce à son intelligence, elle vainc le dragon et sauve le prince… qui lui reproche d’être bien mal fagottée ! Enervée (à juste titre), elle prend ses cliques et ses claques, et part vivre sa propre vie, sans prince !

Un chouette livre pour aborder les stéréotypes habituels des contes de fées, qui terminent tous par le traditionnel “ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants”… voire comme point de départ d’une activité de réécriture de ces contes !? 

Madame le Lapin Blanc

Album écrit et illustré par Gilles Bachelet, 2012, France (à partir de 8 ans)

On connaît l’histoire du Lapin Blanc, toujours en retard… mais on connaît moins celle de son épouse ! Que fait donc Madame Lapin Blanc, pendant que Monsieur enchaîne les réunions politiques ? Eh bien, elle trime ! Tâches ménagères, éducation des très nombreux/ses enfants… Ce grand album est en fait le journal intime de cette mère au foyer qui en a ras-le-bol de sa vie…

Et si on partageait les tâches domestiques ? Et si on répartissait la charge mentale ? Il n’est jamais trop tôt pour se poser ces questions importantes ! L’album est en plus très beau.