Georgia O’Keeffe – Une artiste au Far West

Georgia O'Keeffe Une artiste au Far West documentaire

Documentaire réalisé par Evelyn Schels, 2020, France, Etats-Unis

Née à la fin du XIXème siècle, seconde fille d’une famille de 7 enfants qui a souhaité donner sa chance à ses filles, Georgia O’Keeffe, peintresse américaine incontournable, a incarné le rêve américain.

Ce documentaire, qui retrace la vie de l’artiste, prend le parti de le faire sous l’angle de ses deux amours. Le premier pour le photographe et galeriste de presque deux fois son âge, Alfred Stieglitz, le deuxième pour le Nouveau Mexique où elle passera la fin de sa vie et y trouvera inspiration et sérénité. Un bon moyen d’entrer dans sa vie et son œuvre.

Le documentaire est en accès libre sur Youtube et sur le site d’Arte jusqu’au 11 novembre 2021.

Aretha Franklin – Soul Sister

Aretha Franklin Soul Sister documentaire

Documentaire réalisé par France Swimberge, 2019, France, Etats-Unis

Fille de pasteur bercée au gospel, Aretha Franklin enregistre son premier album à l’âge de 14 ans. Ce documentaire explore les origines, la carrière et l’engagement de la diva de la soul.

Le documentaire commence par revenir sur son milieu et sa ville d’origine, Détroit, et sur son père, pasteur très connu, proche de Martin Luther King. Puis, c’est la naissance d’Aretha Franklin en tant que chanteuse, puissante et engagée (avec notamment la reprise en hymne féministe de la chanson Respect, à l’origine chantée par Otis Redding) qui est développée. Le film, qui reste relativement discret sur sa vie privée, est un bon moyen de découvrir cette artiste donc vous avez forcément déjà fredonné les tubes. On a juste trouvé étrange que pour parler de la vie de cette icône noire de la musique, les intervenants soient majoritairement… des hommes blancs.

Soul Sister est disponible en accès libre sur le site d’Arte jusqu’au 2 décembre 2021.

Et pour découvrir autrement la vie d’Aretha Franklin, on vous conseille le long métrage Respect.

Miss Americana

Miss Americana documentaire taylor swift

Film documentaire réalisé par Lana Wilson, 2020, Etats-Unis

Née en 1989, compositrice de sa première chanson à l’âge de 12 ans, autrice de son premier album à 17 ans et fière d’une dizaine d’albums à son actif à l’âge de 30 ans, Taylor Swift est une autrice-compositrice-interprète contemporaine incontournable de la scène musicale.

Que vous aimiez ou pas ses chansons, vous connaissez forcément son nom et avez probablement déjà fredonné un de ses airs. Ce documentaire suit la jeune femme pendant quelques années et reconstruit sa carrière à l’aide d’images d’archives publiques et familiales. On y apprend plus sur sa façon (incroyable et incessante) de travailler, sur les injonctions auxquelles elle a dû se plier puis dont elle s’est émancipée en tant que jeune femme dans le milieu professionnel de la musique (en passant par le culte de l’apparence et ses troubles alimentaires), mais aussi sur les violences (sexuelles et cyberharcèlement) qu’elle a subi au cours de sa vie, ainsi que sur son engagement politique grandissant. Bref, on a plaisir à apprendre à la connaître et à la suivre tout au long du documentaire.

#SalePute

Sale pute documentaire cyberharcèlement

Documentaire réalisé par Florence Hainaut et Myriam Leroy, 2021, Belgique

Deux journalistes belges, victimes de cyberharcèlement, mènent l’enquête et recueillent les témoignages d’une dizaine de femmes elles aussi victimes de cyberharcèlement.

Sur les réseaux sociaux et plus généralement sur internet, qui harcèle (spoil : des hommes) ? Quels effets entraine ce cyberharcèlement chez les victimes sur le court, moyen et long terme ? Que représente le cyberharcèlement contre les femmes notre société représente ? Voilà un aperçu des nombreuses questions abordées dans cette enquête. Les femmes qui témoignent sont journalistes, activistes, humoristes, politiques, créatrices de contenu sur le web, et tous leurs témoignages sont plus forts les uns que les autres (certains sont même très durs à entendre). Un documentaire efficace et indispensable.

Disponible en ce moment sur Youtube et le site d’Arte.

A la vie

A la vie documentaire

Documentaire réalisé par Aude Pépin, 2021, France

Chantal Birman est une sage-femme, féministe, qui a consacré sa vie à défendre les femmes et leurs droits. A bientôt 70 ans, elle passe le relais sous l’œil attentif d’une jeune apprentie sage-femme.

On pleure, on rit, on vibre… c’est sûr, A la vie est fort en émotions ! Il y a une force incroyable qui se dégage de Chantal Birman, des femmes qu’elle rencontre et du film dans son ensemble. Un beau portrait militant d’une héroïne contemporaine !

Regard noir

Regard noir Aïssa Maïga

Documentaire réalisé par Aïssa Maïga et Isabelle Simeoni, 2021, France

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes noires au cinéma et à la télévision en France ? Partant de cette question, Aïssa Maïga mène l’enquête en France, mais aussi aux Etats-Unis et au Brésil.

En France, on manque terriblement d’icônes, de célébrités noires. Et Aïssa Maïga, avec son engagement et travail longs de plusieurs années (voire décennies !), est en passe d’en devenir une ! Avec détermination, elle interroge diverses personnes du métier sur la représentation des diversités dans le cinéma français, mais aussi étatsunien et brésilien. Parmi les interviews, on retrouve également plusieurs autrices de l’ouvrage collectif Noire n’est pas mon métier. Ce documentaire est une réussite, à voir et à diffuser largement autour de vous.

Pour continuer la réflexion, on vous conseille deux autres documentaires sur le fait d’être une femme noire en France : Mariannes noires et Ouvrir la voix.

Ouvrir la voix

Ouvrir la voix

Documentaire réalisé par Amandine Gay, 2017, France

Être une femme noire en France, qu’est-ce que c’est ? Amandine Gay donne la parole à une vingtaine de femmes.

Orientation scolaire, cheveux, relations amoureuses, identité, religion, engagement, vie professionnelle… Le nombre de sujets abordés est immense et les réponses des femmes interviewées riches et multiples. Ce documentaire est un portrait essentiel du racisme de la société française (et belge) post-coloniale. Un film d’utilité publique.

Sur le même sujet, on vous conseille également le documentaire Mariannes Noires.

Amandine Gay est (entre autre) autrice de la brillante postface de l’ouvrage de bell hooks Ne suis-je pas une femme ? aux éditions Cambourakis.

Le manifeste des 343, dans les coulisses d’un scandale

Manifeste des 343 dans les coulisses d'un scandale

Documentaire réalisé par Valérie Jourdan et Adeline Laffitte, 2021, France

5 avril 1971, 343 femmes déclarent dans le Nouvel Observateur avoir avorté. Parmi elles, des inconnues et des célébrités, dont les signatures feront date dans la lutte pour le droit à l’avortement en France.

A l’aide de témoignages d’avortements clandestins de l’époque, de récits de militantes et d’images d’archives ou reconstituées (ou du film La belle saison), ce documentaire pose le contexte de la création de ce manifeste, puissant outil militant. Un film à voir.

Pour aller plus loin, on vous propose de lire un recueil de textes de l’époque Ils ne décideront plus pour nous, ou encore le récit d’Annie Ernaux, L’évènement.

Mariannes noires

Mariannes noires

Documentaire réalisé par Mame-Fatou Niang et Kaytie Nielsen, 2016, France, Etats-Unis

Elles sont sept : Alice Diop, Maboula Soumahoro, Isabelle Boni-Claverie, Aline Tacite, Bintou Dembélé, Elisabeth Ndala et Fati Niang. Sept femmes noires, nées en France, ayant grandi en France. Qu’est-ce que ça veut dire aujourd’hui d’être française, quand chacune d’entre elles est sans cesse renvoyée à des origines africaines ?

Mariannes noires explore la notion d’identité, celle qui se construit et celle qui est imposée. Les interviews de ces femmes, entrepreneuses, chercheuses, artistes, etc. sont tour à tour saisissantes, émouvantes, et illustrent avec force le racisme (et le sexisme) en France aujourd’hui. Un documentaire ressource !

Pour plus d’info autour du film, le Bondy Blog a interviewée une des réalisatrices.

Et sur le même sujet, on vous conseille également le documentaire Ouvrir la voix.

Adolescentes

Adolescentes

Long métrage documentaire réalisé par Sébastien Lifshitz, 2020, France

Emma et Anaïs sont amies et vivent à Brive. Le réalisateur les a suivies pendant 5 ans, de leur 13 ans à leur majorité, pour une plongée au cœur de leur adolescence.

L’une vient d’une famille plutôt cultivée, l’autre d’une famille beaucoup plus populaire. L’une est boudeuse et silencieuse, l’autre extravertie et n’a pas sa langue dans sa poche. Pendant 2h15, Adolescentes nous propose deux portraits croisés de deux femmes françaises en construction. Certes, le réalisateur est un homme et le “male gaze” se ressent à plusieurs reprises (lors de gros plans sur leurs corps en maillot de bain par exemple). Un beau film néanmoins, très touchant, qui fera peut-être vibrer l’ancienne ado en vous.