Normal People

Normal People serie

Série réalisée par Lenny Abrahamson et Hettie Macdonald, 2020, Irlande, d’après le roman Normal People de Sally Rooney

Marianne et Connell, deux lycéens brillants et chacun de leur manière en marge, entament une relation cachée et compliquée, qui se poursuit au fil des années, alternant entre amour et amitié.

Fidèle au roman best-seller de Sally Rooney, Normal People est une série touchante sur les dynamiques de l’amour. Comme certaines séries récentes (Sex Education, I May Destroy You ou encore Gentleman Jack), celle-ci a bénéficié de l’intervention d’une coordinatrice d’intimité pour la réalisation de scènes de sexe justes, respectueuses et consenties. Comme dans le roman, on a beaucoup aimé le personnage de la mère de Connell, présente, conpréhensive sans être envahissante (contrairement à ce que d’autres séries jeune adulte peuvent dépeindre de manière négative). Une série à regarder d’une traite. Si vous l’avez aimée, on vous conseille absolument de lire le roman.

Dans un autre style mais également avec l’accent irlandais, on vous conseille absolument la série Derry girls.

Orgueil et préjugés

Orgueil et préjugés série 1995

Série réalisée par Simon Langton, 1995, Royaume-Uni, d’après le roman de Jane Austen Orgueil et préjugés

Mme Bennet a cinq filles à marier. Quand le domaine voisin est loué par le riche et célibataire M. Bingley, Jane, l’aînée des sœurs Bennet, semble en bonne posture pour lui plaire. De son côté, Elizabeth (Lizzie), la seconde de la famille, n’a que mépris pour le non moins riche et célibataire M. Darcy, ami de M. Bingley.

Série culte et pour beaucoup encore aujourd’hui meilleure adaptation d’un roman de Jane Austen, cette version d’Orgueil et préjugés est pour le moins savoureuse. Très fidèle au roman d’origine (beaucoup plus développée que l’adaptation au cinéma de 2005), elle retranscrit tout le piquant de l’histoire, avec ses rebondissements et personnages attachants, notamment son héroïne principale, Lizzie, qui ne manque pas de caractère ! A voir et revoir sans modération.

Bonne nouvelle, la série est actuellement dispo en replay sur le site 6play.fr

Emma.

Emma Jane Austen 2020

Long métrage réalisé par Autumn de Wilde, 2020, Royaume-Uni, d’après le roman Emma de Jane Austen

Emma Woodhouse est une riche jeune femme qui vit avec son père. Son passe-temps favori ? Former des couples et les inciter au mariage. Jusqu’à ce que la situation lui échappe.

Piquante, pop et pertinente, cette nouvelle adaptation de Jane Austen est un vrai plaisir à regarder. L’actrice Anya Taylor-Joy (déjà vue dans Le jeu de la dame) tient parfaitement son rôle de jeune femme légèrement hautaine et bien sous tout rapport. On a beaucoup aimé les quelques touches de sensualité que la réalisatrice a inséré tout au long du film, ainsi que les petits détails historiques (?) du décor et de la vie quotidienne qui piquent notre curiosité. Un premier long métrage réussi de la réalisatrice Autumn de Wilde.

Pour d’autres adaptations de Jane Austen en films et séries, nous vous conseillons Orgueil et préjugés.

Miss Marx

biopic marx féministe

Long métrage réalisé par Susanna Nicchiarelli, 2022, Belgique, Italie

Née en 1855, Eleanor Marx va grandir aux côtés de son célèbre père. Elle en tire de fortes convictions politiques et sera l’une des premières à mettre sur la table certains sujets de société : les inégalités femmes-hommes, le travail des enfants. Mais à côté de ses engagements, Eleanor tombe amoureuse… et cette relation toxique la perdra.

On connait Karl Marx… mais pas sa fille, Eleanor Marx, pourtant brillante théoricienne politique, militante, féministe, syndicaliste, traductrice, actrice… Il fallait bien un film pour remédier à cela, et la réalisatrice Susanna Nicchiarelli l’a fait. Résultat : un beau film d’époque, avec une mise en scène (et des choix musicaux !) modernes, à l’image de cette femme à l’avant-garde. Romola Garai, qui joue l’héroïne, est très convaincante. 15 ans de vie très riche en 110 minutes, c’est finalement peu : il aurait presque fallu en faire une série, pour mieux comprendre tous les combats d’Eleanor Marx !

Anne +

Anne plus série féministe lesbienne

Websérie créée par Maud Wiemeijer, Valerie Bisscheroux, et Hanna van Vliet, 2018, Pays-Bas

Quand Anne emménage dans son nouveau quartier, elle tombe sur son ex-copine, Lily, et se remémore sa vie amoureuse des dernières années.

Anne + Lily, + Sara, + Esther… en l’espace de quelques mini-épisodes (entre 10 et 15 minutes chacun), on découvre une lesbienne ordinaire, ses premières histoires d’amour et toutes les femmes qui ont marqué sa vie amoureuse. C’est frais, parfois drôle, avec une héroïne attachante, ça pourrait être une copine de votre bande d’amies ! On ne conseille par contre pas forcément le film (disponible sur Netflix) qui est répétitif, traine en longueur et en lieux communs.

Pour d’autres webséries avec des lesbiennes dedans, on vous suggère d’aller jeter un oeil à Homoscope, Féminin/Féminin et La théorie du Y.

Les épisodes sous-titrés en français sont tous disponibles sur Youtube.

Alerte rouge

alerte rouge disney réalisé par une femme

Film d’animation réalisé par Domee Shi, 2022, Canada, Etats-Unis

Mei a 13 ans, vit à Toronto et excelle dans tout ce qu’elle fait, de l’école au soutien à ses parents. Elle commence cependant à vouloir se détacher de ce rôle de petite fille modèle… Et se transformer du jour au lendemain en énorme panda roux sous le coup d’émotions fortes n’arrange rien à son quotidien !

2022. Il aura fallu attendre 2022 pour qu’un film Disney soit réalisé par une femme en solo et (et c’est probalement lié) pour parler enfin frontalement, sans tabou, et avec justesse des premières règles d’une adolescente (et pourtant, ce ne sont pas les princesses et autres héroïnes ado qui manquent chez Disney). Et Alerte Rouge le fait très bien, avec beaucoup d’humour et de justesse. Comme dans Rebelle, le duo mère-fille à l’adolescence prend une place importante dans le récit, mais ce qu’on a encore plus aimé… c’est la bande de copines de Mei, une amitié qui ne fait pas dans le gnangnan et qui permet à l’héroïne d’être entourée dans ce grand changement pandesque sans sa vie ! Bref, on a adoré et en plus, c’est très drôle.

Ali Wong: Don Wong

Ali wong don wong

Spectacle de et avec Ali Wong, 2022, États-Unis

Elle est drôle, elle n’est pas enceinte cette fois, mais elle a toujours une super robe imprimée panthère : dans ce nouveau spectacle, Ali Wong revient en pleine forme pour nous parler de ce que le pouvoir fait aux femmes (contrairement aux hommes) (entr’autres).

Après Hard Knock Wife et Baby Cobra, Ali Wong est encore une fois cette meilleure copine qui vous glisse l’air de rien à l’oreille des thèmes féministes auxquels réfléchir pour les prochaines semaines. Certes, elle est toujours aussi franche voire trash quand elle parle de sexualité, mais ses constats sur la différence sociale qu’apportent célébrité et argent entre les femmes et les hommes sont des fils rouges vraiment bien trouvés et parsemés d’anecdotes hilarantes.

Vigil

Vigil série féministe

Série créée par Tom Edge, 2021, Royaume-Uni

Quand un membre de l’équipage du sous-marin nucléaire Vigil est retrouvé mort, l’inspectrice Amy Silva est envoyée à bord pour 3 jours. Accompagnée à distance de sa collègue Kirsten Longacre, restée à terre, une longue enquête commence, mêlant sécurité nationale et enjeux politiques.

Une série policière palpitante, avec un duo d’héroïnes touchantes (dont l’actrice Suranne Jones déjà vue dans Gentleman Jack), voilà en quelques mots la géniale série Vigil. Au fil des épisodes, l’intrigue se complexifie, sans oublier de développer le lien qui unit les deux femmes du récit. A bingewatcher sans hésiter !

Bonne nouvelle, la série est disponible en replay sur le site d’Arte jusqu’au 19 février 2022.

Frances Ha

Frances Ha film féministe

Long métrage réalisé par Noah Baumbach, 2012, Etats-Unis

Frances habite à New-York en coloc avec sa meilleure amie Sophie. Elle danse, rêve de devenir danseuse, sort et tourbillonne dans la vie. Une vie qui va changer quand Sophie décide de déménager.

Frances Ha est un de ces films dont on a tout de suite adoré l’héroïne principale. Avec ses hauts, ses bas, ses amitiés, ses bizarreries et son élan dans la vie, on suit pas à pas la longue transition de cette femme de 27 ans vers le véritable âge adulte (… ou pas !). L’héroïne est interprétée par la géniale Greta Gerwig, parfaite dans ce rôle, déjà vue dans Maggie a un plan, réalisatrice de Lady Bird et des Filles du docteur March.

Bonne nouvelle, le film est disponible en replay sur le site de France tv jusqu’au 31 mai 2022.

My name

Série coréenne

Série créée par Kim Jin-min et Kim Ba-da, 2021, Corée du sud

Ji-woo, adolescente, assiste impuissante au meurtre de son père. Bien décidée à se venger, elle rejoint un réseau criminel, commence une longue préparation à sa vengeance et infiltre la police afin de retrouver l’assassin de son père.

Avec 8 épisodes bien rythmés, cette série triller avec une héroïne prête à tout est entrainante (oui, on a tout regardé d’un coup) et intrigante. Bon, on vous prévient tout de même, c’est assez violent (beaucoup de bagarres sanglantes), l’héroïne est très seule dans ce monde d’hommes, le dernier épisode tourne un peu mélo et on aurait presque deviné la fin rapidement… Mais My Name reste une bonne série policière/d’action, et avec une femme en personnage principale !