Regard noir

Regard noir Aïssa Maïga

Documentaire réalisé par Aïssa Maïga et Isabelle Simeoni, 2021, France

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes noires au cinéma et à la télévision en France ? Partant de cette question, Aïssa Maïga mène l’enquête en France, mais aussi aux Etats-Unis et au Brésil.

En France, on manque terriblement d’icônes, de célébrités noires. Et Aïssa Maïga, avec son engagement et travail longs de plusieurs années (voire décennies !), est en passe d’en devenir une ! Avec détermination, elle interroge diverses personnes du métier sur la représentation des diversités dans le cinéma français, mais aussi étatsunien et brésilien. Parmi les interviews, on retrouve également plusieurs autrices de l’ouvrage collectif Noire n’est pas mon métier. Ce documentaire est une réussite, à voir et à diffuser largement autour de vous.

Pour continuer la réflexion, on vous conseille deux autres documentaires sur le fait d’être une femme noire en France : Mariannes noires et Ouvrir la voix.

Toujours là pour toi

Série créée par Maggie Friedman, basée sur le roman Firefly Lane de Kristin Hannah, 2021, Etats-Unis

Tully et Kate sont meilleures amies depuis leurs 14 ans. La première est l’animatrice star du talk-show “The Girlfriend Hour” pendant que la seconde jongle entre son divorce, sa recherche d’emploi et une relation parfois conflictuelle avec sa fille adolescente.

Si Firefly Lane n’est pas la série de l’année, on a quand même bien accroché aux personnalités de Tully et Kate, qu’on a aimé découvrir via des flashbacks nous les montrant adolescentes dans les années 70, jeunes professionnelles dans les années 80, et adultes dans les années 2000. Et on a hâte de découvrir la suite ! 

WandaVision

Mini-série créée par Jac Schaeffer, 2021, Etats-Unis

Wanda Maximoff et Vision sont installés à Westview, une banlieue bien comme il faut des Etats-Unis. Une vie peut-être un peu trop parfaite, qui commence à dérailler…

Cette série est indéniablement un de nos coups de cœur du début 2021 ! On a beaucoup aimé le démarrage très original de la série, sous forme de sitcom, puis l’introduction progressive d’indices sur les bizarreries de Westview, qui pousse à cogiter ! Les personnages féminins sont vraiment intéressants (Wanda, mais aussi les géniales Agnès, Monica Rambeau et Darcy Lewis). Certes, il faut aimer le côté blockbuster de l’univers Marvel, qui reprend rapidement le dessus.

Pour d’autres séries Marvel avec des héroïnes, on vous conseille aussi Jessica Jones et Agent Carter.

Voyage à Yoshino

Long métrage réalisé par Naomi Kawase, 2018, Japon

Jeanne est française et se rend au Japon avec Hana, une jeune interprète, à la recherche d’une plante médicinale nommée Vision, qui n’apparaît que tous les 997 ans. A Yoshino, dans la forêt, elle fait la rencontre de Tomo, qui vit en solitaire, et d’Aki, une très vieille femme.

Voyage à Yoshino est une ode à la nature et à la ressource qu’elle représente pour les êtres humains. Tout en poésie, le passé de Jeanne est dévoilé au fil du film. Les plans et la lumières sont très belles, et on sent que la direction est portée par une femme : le film est emprunt d’un “female gaze“.

Naomi Kawase est également réalisatrice des Délices de Tokyo qu’on a adoré.

Kipo et l’âge des animonstres

Kipo et l'âge des animonstres

Série animée créée par Radford Sechrist, 2020, Etats-Unis, Corée du sud

Au XXIIIème siècle, la Terre ne ressemble plus à celle d’aujourd’hui : les animaux ont muté et se sont rebellés contre les humains, leurs oppresseurs. Ces derniers sont obligés de vivre sous la terre, dans des “terriers”, pour leur échapper. Kipo est une adolescente obligée de fuir son terrier et qui se retrouve pour la première fois de sa vie “à la surface” de la terre. Avec l’aide de nouveaux et nouvelles ami.e.s rencontré.e.s sur son chemin, Kipo part à la recherche de son père.

Attention pépite ! Voilà une série dynamique et drôle, avec une héroïne ultra pêchue, optimiste et bienveillante, toujours prête pour de nouvelles aventures. On adore la farandole de personnages principaux et secondaires, humains comme mutants, qui sont toutes et tous plus attachant.e.s les un.e.s que les autres. La série véhicule au fil des épisodes de belles valeurs (amour entre deux personnes de même sexe, amitié humain-animaux, la conviction que les gens peuvent changer, etc.) et la bande son est également chouette, ce qui ne gâche rien. A regarder et faire regarder aux jeunes dès 7 ans de votre entourage.

Raya et le dernier dragon

Raya et le dernier dragon

Film d’animation réalisé par Don Hall et Carlos López Estrada, 2021, Etats-Unis

Il y a fort longtemps, dans le royaume de Kumandra, les humains et les dragons vivaient en harmonie. Cinq siècles après leur disparition, Raya, une jeune et intrépide guerrière, se met en tête de retrouver le dernier dragon pour rétablir l’harmonie brisée de son royaume.

Le film Disney de 2021 est sans conteste fort en émotions ! On rit, on verse sa larme tout au long des aventures de l’héroïne. On adore le traitement fait du fameux dernier dragon, très sympathique, ainsi que les personnages secondaires. En plus, les décors sont magnifiques.

Chouette pas chouette

Chouette pas chouette

Série animée, 2021, France

Fille ou garçon, c’est plus chouette quand on se respecte !

Derrière ce slogan, une série de 16 épisodes d’1min30 mettant en scène des situations sexistes vécues par des enfants pour lutter contre les stéréotypes. La place dans la cour de l’école, les émotions, être cheffe… des thèmes d’actualités pour les enfants de 4 à 6 ans ! La série a été diffusée sur plusieurs grandes chaînes (TF1, Gulli, France Télévision…) et les épisodes sont disponibles sur Youtube.

Plus d’informations sur le contexte de sa création dans cet article.

Ouvrir la voix

Ouvrir la voix

Documentaire réalisé par Amandine Gay, 2017, France

Être une femme noire en France, qu’est-ce que c’est ? Amandine Gay donne la parole à une vingtaine de femmes.

Orientation scolaire, cheveux, relations amoureuses, identité, religion, engagement, vie professionnelle… Le nombre de sujets abordés est immense et les réponses des femmes interviewées riches et multiples. Ce documentaire est un portrait essentiel du racisme de la société française (et belge) post-coloniale. Un film d’utilité publique.

Sur le même sujet, on vous conseille également le documentaire Mariannes Noires.

Amandine Gay est (entre autre) autrice de la brillante postface de l’ouvrage de bell hooks Ne suis-je pas une femme ? aux éditions Cambourakis.

Le manifeste des 343, dans les coulisses d’un scandale

Manifeste des 343 dans les coulisses d'un scandale

Documentaire réalisé par Valérie Jourdan et Adeline Laffitte, 2021, France

5 avril 1971, 343 femmes déclarent dans le Nouvel Observateur avoir avorté. Parmi elles, des inconnues et des célébrités, dont les signatures feront date dans la lutte pour le droit à l’avortement en France.

A l’aide de témoignages d’avortements clandestins de l’époque, de récits de militantes et d’images d’archives ou reconstituées (ou du film La belle saison), ce documentaire pose le contexte de la création de ce manifeste, puissant outil militant. Un film à voir.

Pour aller plus loin, on vous propose de lire un recueil de textes de l’époque Ils ne décideront plus pour nous, ou encore le récit d’Annie Ernaux, L’évènement.

Mariannes noires

Mariannes noires

Documentaire réalisé par Mame-Fatou Niang et Kaytie Nielsen, 2016, France, Etats-Unis

Elles sont sept : Alice Diop, Maboula Soumahoro, Isabelle Boni-Claverie, Aline Tacite, Bintou Dembélé, Elisabeth Ndala et Fati Niang. Sept femmes noires, nées en France, ayant grandi en France. Qu’est-ce que ça veut dire aujourd’hui d’être française, quand chacune d’entre elles est sans cesse renvoyée à des origines africaines ?

Mariannes noires explore la notion d’identité, celle qui se construit et celle qui est imposée. Les interviews de ces femmes, entrepreneuses, chercheuses, artistes, etc. sont tour à tour saisissantes, émouvantes, et illustrent avec force le racisme (et le sexisme) en France aujourd’hui. Un documentaire ressource !

Pour plus d’info autour du film, le Bondy Blog a interviewée une des réalisatrices.

Et sur le même sujet, on vous conseille également le documentaire Ouvrir la voix.