She said

She said film

Long métrage réalisé par Maria Schrader, 2022, Etats-Unis

Alors journalistes pour le New-York Times, Jodi Kantor et Megan Twohey enquêtent sur des dizaines d’accusations d’agressions sexuelles commises par le producteur de cinéma Harvey Weinstein. Une enquête qui, une fois sortie, lancera le mouvement #metoo dans le monde entier.

On savait qu’il allait sortir un jour ou l’autre, ce film rétrospectif sur l’élément déclencheur du mouvement #metoo, et c’est plutôt une réussite ! En bon film américain, l’enquête des deux femmes (dont l’une est jouée par Carey Mulligan, désormais habituée aux productions engagées telles que Promising Young Woman, Les Suffragettes) est haletante, avec des rebondissements et de l’émotion, et permet de découvrir les coulisses du travail d’écoute des femmes victimes de violences et les moyens mis en place par les hommes de pouvoir pour verrouiller l’accès à ces récits. A voir.

Pure

Pure serie

Série créée par Kirstie Swain, 2019, Royaume-Uni, d’après le roman Pure de Rose Cartwright

Parasitée par des pensées impliquant les personnes qui l’entourent en plein acte sexuel, Marnie fuit sa ville natale pour démarrer une nouvelle vie à Londres. Trouvera-t-elle de quoi dompter ses pensées envahissantes ?

Pure est une série très touchante sur une femme perdue qui cherche à comprendre qui elle est. Atteinte d’un trouble obsessionnel compulsif, l’héroïne explore différentes solutions et fait la rencontre d’un panel de personnages tous aussi perdus et en quête d’eux-mêmes. En plus d’aborder la question de la santé mentale et de la sexualité, la série raconte aussi en creux l’errance médicale et le tabou quand ce TOC se manifeste de manière si inconfortable et inhabituel chez une jeune femme (quand dans notre société, ce sont uniquement les hommes qui sont supposés « ne penser qu’à ça »).

Simone, Le voyage du siècle

Simone Veil voyage du siècle film

Long métrage réalisé par Olivier Dahan, 2022, France

La vie de Simone Veil, née en 1927 et décédée en 2017, rescapée de la Shoah, est racontée, de son enfance à ses engagements politiques.

Il fallait bien un biopic grand public pour raconter la vie de Simone Veil, décédée en 2017 et qui fait désormais partie du club très fermé des femmes reposant au Panthéon. Voilà qui est fait dans ce film riche en émotions, porté par une musique vibrante, et rythmé par des aller-retour dans le temps, notamment des flashbacks dans les camps de concentration qui viennent expliquer certains de ses combats politiques. Certes, le film est un peu long (2h20 tout de même) mais le voyage qu’il offre vaut le détour.

Pour en apprendre plus sur cette femme politique française, vous pouvez également lire son autobiographie (dont certains extraits sont cités dans le film) Une vie.

Annie Colère

Annie Colère film avortement

Long métrage réalisé par Blandine Lenoir, 2022, France

1974, quelques mois avant la loi Veil, Annie se tourne vers le MLAC (Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception) pour avorter. Alors que tout se passe bien pour elle, sa voisine, qu’Annie ignorait être enceinte, décède des conséquences d’un avortement clandestin. Annie s’engage alors dans la lutte auprès du MLAC.

Annie Colère est LE film féministe français de cette fin d’année 2022 par la réalisatrice du film Aurore, qu’on avait déjà beaucoup aimé. A la fois historique en dépeignant la vie des femmes au début des années 70 et les groupes militants de l’époque, et féministe en faisant la part belle aux femmes, en montrant des moments touchants et précieux de sororité, en abordant la transmission entre femmes (de même ou différentes générations), il nous a absolument convaincues.

Pour voir un autre film avec la fantastique Laure Calamy, on vous conseille Antoinette dans les Cévennes, pour découvrir India Hair dans un autre rôle, Crash Test Aglaé et Zita Hanrot est à retrouver dans Fatima et La fête est finie.

Dickinson

Dickinson serie

Série créée par Alena Smith, 2019, Etats-Unis

Au milieu du XIXè siècle, la jeune Emily Dickinson défie les normes sociales pour pouvoir composer sa poésie en paix.

Dickinson revisite librement la vie de la poétesse américaine sous la forme d’une série pour ado dynamique, drôle et féministe. Le scénario intègre volontairement quelques anachronismes qui permettent de mieux comprendre l’héroïne (incarnée brillamment par l’actrice Hailee Steinfeld) depuis notre époque. On adore également que chaque épisode soit ponctué d’un de ses vers et/ou poème, de quoi nous donner envie de découvrir son œuvre.

Miss Marvel

miss marvel

Série créée par Bisha K. Ali, 2022, Etats-Unis

Kamala Khan est une ado américaine musulmane d’origine pakistanaise, fane de Captain Marvel. Alors qu’elle se rend à l’AvengersCon cosplayée à l’effigie de sa super-héroïne préférée, elle se découvre de mystérieux pouvoirs.

Des rebondissements comiques et survitaminés, des histoires d’amitié et de famille, une bande son (et un générique) très chouette, une héroïne adorable a qui on peut facilement s’identifier… bref, on a adoré Miss Marvel ! La série a aussi été particulièrement saluée pour évoquer la partition de l’Inde avec le Pakistan, si peu représentée dans les blockbusters occidentaux. Dommage que la série n’ait été prévue que pour une seule saison, on aurait bien continué à suivre ses aventures !

Tempura

Tempura film

Long métrage réalisé par Akiko Oku, 2020, Japon

Célibataire trentenaire dans l’immense ville qu’est Tokyo, Mitsuko se fixe des défis au quotidien pour trouver sa place dans la société, accompagné de « A », son double imaginaire, à qui elle parle toute la journée.

On a beaucoup aimé cette héroïne, joyeusement décalée, avec ses petits bonheurs et ses failles, et le fait qu’elle ait des amies précieuses sur qui compter et alimenter ses réflexions. Tempura est aussi un film qui explore la vie quotidienne en solitaire d’une femme, qui n’a pas forcément besoin d’un homme pour passer du bon temps (même si une histoire d’amour tout en douceur est au rendez-vous). C’est drôle, touchant et on sent régulièrement que le film est bel et bien porté par une réalisatrice (bien loin du « male gaze« ).

En voiture Camille !

En voiture camille !

Long métrage réalisé par Bindu De Stoppani, 2018, Suisse

Epuisée par son père Edoardo, ex-reporter de guerre, atteint de la maladie d’Alzheimer, Camille décide de l’emmener en Bosnie où ses souvenirs semblent continuellement le ramener.

Dans ce film très chouette, ce n’est pas le père qui est au centre du récit, mais bien sa fille Camille, une comptable trentenaire, timide et peu sûre d’elle mais qui tient à garder le contrôle de toutes situations. On a beaucoup aimé l’évolution de son personnage, de prise de décisions en craquages quand elle en a besoin.

En voiture Camille ! est disponible en accès libre sur arte.tv jusqu’au 31 décembre 2022.

Et pour une autre héroïne qui part en road trip, on vous conseille Crash test Aglaé.

Claire & les vieux

Claire et les vieux

Websérie créée par Charles Grenier, 2020, Canada

Quand sa mère fait une overdose, Claire, 9 ans, est confiée temporairement à sa grand-mère Pauline. Au sein de cette résidence pour personnes âgées, la fillette et son aînée apprennent à se connaître.

Claire & les vieux est une mini série inspirée de faits réels qui tisse un lien entre deux générations d’une même famille. En plus de l’espiègle Claire, la part belle est faite aux personnes âgées (notamment les femmes), peu représentées à l’écran (d’ailleurs, parmi les actrices secondaires, on retrouve l’héroïne du court-métrage Marguerite, qu’on vous conseille !).

La série est disponible en accès libre sur le site de France.tv jusqu’au 14 décembre 2023.

Crush

crush film

Long métrage réalisé par Sammi Cohen, 2022, Etats-Unis

Paige, artiste en herbe, est contrainte de rejoindre le club d’athlétisme du lycée, tout en démasquant qui est la personne qui réalise des tags humoristiques sur les murs du lycée (dont elle est accusée). Heureusement, son crush est dans les parages.

Un film pour ado à la sauce Disney et avec des lesbiennes dedans ? On dit oui. Ok, après 10 minutes de film, vous savez déjà comment ça va se finir (pour l’histoire d’amour et pour l’enquête) mais le principal, c’est de passer un bon moment, non ? Bref, c’est drôle (et ça parle de sexualité de manière décomplexée, avec cette mention de la digue dentaire en début de film !), c’est mignon tout plein et ça donne plein d’espoir et de visibilité pour les ados d’aujourd’hui et de demain.

Pour une autre héroïne lycéenne contemporaine avec une mère peu classique, on vous conseille Moxie, et pour une autre histoire d’amour LGBT qui donne des papillons dans le ventre, regardez Heartstopper.