Persuasion

Persuasion roman Jane Austen

Roman écrit par Jane Austen, 1818, Royaume-Uni

Anne Elliot, 27 ans, est la deuxième fille, discrète et raisonnable, de Sir Walter Elliot. Dans sa jeunesse, influencée par sa famille, elle a repoussé la demande en mariage de Frederick Wentworth dont elle était pourtant amoureuse, et reste depuis désespérément non-mariée. Ce dernier réapparaît dans sa vie, au milieu d’autres bouleversements.

Dernier roman de Jane Austen, Persuasion est une plongée dans les sentiments d’une femme de 27 ans non-mariée, méprisée voire oubliée par sa famille, qui risque de devenir “vieille fille” pour la société de l’époque. Intelligente et tourmentée par le retour de cet ancien amant dans sa vie, elle n’en reste pas moins une héroïne aux choix audacieux et aux discours parfois savoureux pour l’époque (avec notamment cette conversation avec un autre personnage où elle interroge la pertinence en tant que femme de s’identifier aux héroïnes de roman… écrits par des hommes). Oubliée face aux autres œuvres de Jane Austen (Orgueil et Préjugés, Emma, etc.), Persuasion reste une bonne lecture si vous aimez ce style.

La touche étoile

La touche étoile roman benoite groult

Roman écrit par Benoite Groult, 2006, France

Alice, 80 ans, ancienne journaliste féministe, s’ennuie à la retraite qu’elle n’a pas choisie, tandis que Marion, sa fille, qui voulait construire un couple libre et moderne, est prise à son propre jeu en rencontrant son amant irlandais.

La touche étoile est un roman touchant sur la vieillesse et sur le dialogue entre plusieurs générations de femmes d’une même famille. On a surtout adoré le regard de cette vieille femme, mise au placard de la société mais toujours lucide, qui regarde (avec son œil critique et plein d’ironie) évoluer sa fille, sa petite-fille et ses arrière-petit-enfants. C’est un roman touchant, et drôle (cette scène géniale où Alice doit acheter un ordinateur pour la première fois), parfois daté (il faut bien le dire, notamment sur des questions de racisme).

Expérience Noa Torson

experience noa torson ne t'arrête pas

Trilogie de romans écrite par Michelle Gagnon, 2012, Etats-Unis

Hackeuse brillante, Noa vit en marge de la société… jusqu’à ce qu’elle se réveille un jour sur une table d’opération, une cicatrice sur la poitrine. Sans aucun souvenir de comment elle est arrivée là, elle prend la fuite. Traquée par un groupe mystérieux, elle se résout à accepter l’aide d’une bande de hackeurs, menée par le jeune Peter.

La série, composée de trois romans aux titres accrocheurs (Ne t’arrête pas, Ne regarde pas et N’oublie pas) est un récit brillant, plein de suspens et de rebondissements, avec un duo de personnages principaux qu’on prend plaisir à suivre dans cet univers légèrement futuriste et très vraisemblable. Bon, il faut avouer qu’après la (très) bonne surprise du tome 1 qu’on lit d’une traite, la suite s’essouffle un peu et le récit a du mal à se renouveler (ou peut-être est-ce parce qu’on a lu l’intégralité de la série d’un coup ?) et l’héroïne perd un peu de sa superbe (beaucoup moins active et actrice de ses choix, besoin d’être épaulée par le héros et les personnages secondaires, etc.). Toutefois, la trilogie reste une très bonne lecture dans le genre ado/jeune adulte.

Cassidy Blake

Cassidy Blake chasseuse de fantomes

Série de romans écrit par V. E. Schwab, 2020-2022, Etats-Unis

Depuis que Cassidy a failli se noyer, elle a le pouvoir de sentir le “Voile” qui sépare le monde des vivants et celui des morts. Trouvera-t-elle sa voie en accompagnant ses parents, spécialistes du paranormal, qui tournent une émission dans les villes les plus hantées du monde ?

Cette série de romans pour pré-ados (l’héroïne à 12-13 ans) est une très bonne surprise : des personnages secondaires attachants, du suspens, des frissons, et un subtile mélange de fiction et de réalité (chaque tome correspond à une ville visitée : Edimbourg, Paris, la Nouvelle-Orléans… dont les descriptions sont très pédagogiques, un peu comme dans la série Carmen Sandiego dans un autre genre). On aime beaucoup aussi cette légère bascule de stéréotypes qui oppose l’héroïne, effrontée et toujours partante pour de nouvelles aventures hantées, et son meilleur ami Jacob, un fantôme plutôt prudent voire froussard.

L’autrice V. E. Schwab est également la créatrice de la série First Kill diffusée sur Netflix.

Les filles de la forêt

Les filles de la foret roman féministe

Roman écrit par Minuit, 2022, France

Quand sa mère est mutée à l’étranger, Chloé se retrouve contrainte d’aller habiter chez son père, à la montagne. Alors qu’il a toujours son nez plongé dans des piles de livres, Chloé explore les environs de sa nouvelle maison. Dans la forêt, elle fait d’abord la rencontre de Louve, une fille pas comme les autres, puis de deux autres filles. A elles quatre, elles deviendront les filles de la forêt.

Les filles de la forêt est un superbe roman jeunesse (pour pré-adolescent.e.s) qui aborde les thèmes contemporains de l’écologie (respect de la nature et des animaux), de la sororité, de la construction d’un lien avec un parent éloigné. On a adoré la mise en place de l’amitié entre ces jeunes filles et suivre leurs aventures palpitantes dans la forêt. Quelques indices sont disséminés dans la deuxième partie du roman sur leurs vies “en dehors de la forêt” (alors qu’un code tacite leur empêche d’en parler entre elles) mais ne sont pas développés : on se demande si ça sera le cas dans une éventuelle suite. Un roman qu’on conseille vivement !

Découvrez aussi votre sélection d’héroïnes écoféministes.

Conversations entre amis

Conversations entre amis roman féministe

Roman écrit par Sally Rooney, 2017, Irlande

Frances et Bobbi, étudiantes, anciennes amantes maintenant amies, se produisent sur la scène littéraire dublinoise. Un jour, elles font la connaissance de Melissa, une photographe plus âgée qu’elles, puis de son mari, Nick. Entre amour, amitié et jugements de toutes parts, les quatre personnages vont apprendre à se connaître et à exister les un.e.s lié.e.s aux autres.

Premier roman de l’autrice du bestseller Normal People, Conversations entre amis est un récit qui se lit d’une traite, même si on a eu du mal à être complètement convaincues de la relation entre Frances et Nick qui occupe une large place dans l’histoire. Comme dans Normal People, Sally Ronney aborde déjà les questions de différence de classe et de santé mentale, du point de vue d’une jeune femme d’une classe sociale très modeste (Frances). Sans trop spoiler, on espère que le fait qu’une des personnages de ce roman à succès auprès de jeunes adultes souffre d’endométriose permettra de faire connaître et sensibiliser un plus grand nombre de femmes au dépistage de cette maladie (en attendant que la recherche trouve un remède…).

Le roman va bientôt être adapté en série, et on a hâte de voir à quoi ça pourrait ressembler.

Normal People

Normal People roman

Roman écrit par Sally Rooney, 2018, Irlande

Connell et Marianne, adolescents brillants, fréquentent le même lycée, sans se parler. Connell est populaire et bien entouré, Marianne est perçue comme étrange et isolée. En dehors des cours, ils se croisent, la mère de Connell étant femme de ménage dans la splendide maison de Marianne, et commencent peu à peu une relation. Un lien fort qui se développera au fil des années.

Attention, Normal People se lit d’une traite, de manière assez addictive ! Deuxième roman de l’autrice après Conversations entre amis, rapidement best-seller international et adapté en série, plus qu’une histoire d’amour, ce roman est un condensé de sujets actuels, dont le passage à l’âge adulte et la découverte d’une sexualité consentie dans une ère post-#MeToo. La relation, d’amour et/ou d’amitié, complexe, entre les deux personnages est racontée au fil des années, en insistant sur l’influence qu’a justement cette relation puissante sur les choix de vie des personnages. Normal People est également une subtile réflexion sur les dynamismes de domination entre individus, domination de classe et de genre notamment. Enfin, c’est rare qu’on ait le point de vue intime d’un jeune homme sur une relation amoureuse, et l’alternance de narration dans le roman permet d’accéder à un nouveau modèle de héros masculin, qui s’éloigne des codes de masculinité toxique dénoncés ces dernières années. En bref, c’est un coup de cœur.

Ivy

Ivy roman susie yang

Roman écrit par Susie Yang, 2020, Etats-Unis

Ivy est née en Chine avant de rejoindre ses parents installés aux Etats-Unis à l’âge de 5 ans. Adolescente, elle vole avec la complicité de sa grand-mère et ment effrontément. Quand une fois adulte, elle recroise le garçon dont elle était amoureuse au lycée, sa vie va prendre un nouveau tournant.

Ivy pourrait presque se voir comme une parodie de roman à l’eau rose, dans lequel une héroïne pense trouver le véritable but de sa vie dans une histoire d’amour parfaite, parsemée d’ascension sociale et de réalisation du rêve américain. Cependant, l’intrigue et la personnalité de Ivy est plus complexe, mêlant racisme, violence de classe et violence sexiste, besoin d’intégration et de renoncement à sa personnalité, et se termine par un duo d’évènements déconcertant (l’un que vous saurez peut-être anticiper, l’autre surprenant et glaçant). Un premier roman fascinant, qui se lit d’une traite.

Shonda Rhimes (créatrice des séries Grey’s anatomy, Scandal, Inventing Anna…) aurait déjà acheté les droits (parmi de nombreux autres) pour une adaptation sur Netflix : si ça se fait vraiment, on a hâte de voir à quoi ça pourrait ressembler !

Pour retrouver des thèmes similaires (mais avec des fins et des styles assez différents), on vous conseille Jeune fille modèle et Âpre coeur.

Missouri 1627

roman ados avortement

Roman écrit par Ted Caplan et Jenni Hendriks, 2021, Etats-Unis

Veronica a 17 ans et son avenir semble tout tracé ! Populaire, en couple avec un garçon sportif, excellente élève, elle vient d’être admise dans une prestigieuse université. Mais c’est sans compter sur un retard de règles. Et le verdict tombe : elle est enceinte ! Catastrophe, car ses parents sont contre l’avortement… et aucune clinique ne veut avorter une mineure sans l’autorisation de ses parents dans l’Etat où elle vit. Elle se lance alors dans un périple à travers les Etats-Unis…

Veronica a tout du cliché de la lycéenne américaine ! Jusqu’à ce test de grossesse qui s’avère positif. Démarre alors un road trip effréné, 1627 kilomètres à parcourir, et un duo cocasse et pas vraiment prévu au départ, puisque Veronica se tourne vers son ex-meilleure amie pour l’aider dans cette épreuve. Raconter avec humour l’avortement, c’est le parti pris des deux auteur.ices, qui fonctionne plutôt très bien ! Des rebondissements improbables, beaucoup de sororité, une liberté retrouvée… et un avortement réalisé (sans vouloir spoiler, mais on sait que trop souvent les héroïnes ne vont pas au bout de leur choix initial pour X ou Y raison… c’est donc à souligner !).

Jeune fille modèle

jeune fille modèle roman racisme

Roman écrit par Grace Ly, 2018, France

Chi Chi aurait préféré s’appeler Isabelle ou Sophie. Elle est ado, vit dans le XIIIème arrondissement de Paris, parle mal la langue de sa famille, chinois du Cambodge, et fréquente un lycée parisien très chic où on lui fait sentir qu’elle n’a pas sa place.

Jeune fille modèle est le premier roman touchant et résolument engagé de Grace Ly, qu’on connait du podcast Kiffe ta race, animé avec Rokhaya Diallo. Sans surprise, le récit aborde la question du racisme à travers les yeux d’une adolescente qui essaie de trouver sa place au quotidien dans la société. Mais le livre parle aussi de la famille, de son histoire et de la transmission de cette histoire de famille de manière très émouvante. On vous le conseille absolument, tout comme le roman Comme nous existons, qui aborde des thèmes similaires.