Viendra le temps du feu

Viendra le temps du feu

Roman écrit par Wendy Delorme, 2021, France

Dans un état totalitaire proche du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, des humains sont divisés en trois groupes : celles et ceux qui vivent dans la cité en étant reconnu.e.s, celles et ceux qui vivent dans la cité en étant considéré.e.s comme des moins que rien et celles et ceux qui vivent en dehors. Des personnages de tous les milieux tentent de lutter contre leur situation.

Au début du roman, les prises de paroles, courtes, de différents personnages (majoritairement des femmes) se mettent en place. Le rythme et l’écriture sont très poétiques, le contexte dystopique se dessine et les zones d’ombres participent harmonieusement au récit. Puis dans la 2ème partie, on a trouvé que le charme se rompt et que les transpositions du monde d’aujourd’hui sur le monde de demain deviennent un peu grossières. A vous de voir si ça vous convient ou pas ! On vous déconseille de lire des articles sur ce roman avant la lecture, ce qui pourrait vous gâcher quelques éléments.

BL Métamorphose

BL métamorphose

Manga écrit et dessiné par Kaori Tsurutani, 2017, Japon

Yuki a 75 ans et s’ennuie un peu. Un jour dans une librairie, elle craque pour un manga, un “boy’s love” (c’est-à-dire le genre de manga qui raconte des histoires d’amour entre jeunes hommes). Contre toute attente, elle se passionne pour l’histoire et se rapproche de la jeune libraire, Urara, qui lui conseille et commande la suite.

BL Métamorphose est un manga étonnant ! Les deux personnages principales, a priori diamétralement opposées (une grand-mère et une jeune étudiante), sont attachantes et finissent par former une paire originale, partageant une même passion et le fait de briser leur mutuelle solitude ensemble. Une chouette découverte.

Peau d’homme

Roman graphique scénarisé par Hubert et dessiné et colorisé par Zanzim, 2020, France

Nous sommes en Italie, pendant la Renaissance. Bianca a 18 ans et ses parents ont décidé qu’elle épouserait Giovanni… dont elle ignore tout. C’est alors que sa marraine lui confie une « peau d’homme », transmise par les femmes de sa famille depuis des générations. Vêtue de cette peau, Bianca devient Lorenzo et découvre les libertés dont jouissent les hommes.

Dans cette BD captivante, il est question de liberté et d’émancipation des femmes, d’homosexualité, de genre, mais aussi du poids des normes et de l’intégrisme religieux. Des thématiques très actuelles (coucou la manif pour tous), projetées en pleine Renaissance. Le résultat est original et vraiment chouette ! A lire et relire, pour capter toute la subtilité de certaines planches.

Jean a deux mamans

Album écrit et illustré par Ophélie Texier, 2004, France

Jean a deux mamans : maman Jeanne et maman Marie. Une qui l’a porté dans son ventre pendant que l’autre préparait la chambre. Une avec qui on cuisine et une avec qui on pêche. Et puis les deux pour câliner !

Un album cartonné pour les tou.te.s petit.e.s dès 2 ans, paru dans la collection « Les petites familles ». Un album tout doux, qui explique simplement que deux mamans = une famille aussi. On a quand même noté la persistance de quelques stéréotypes de genre. Paru en 2004, il s’agit d’un des premiers albums jeunesse sur l’homoparentalité ; le livre et la maison d’édition ont d’ailleurs été très critiqués à sa sortie…

Ma maman est bizarre

Album écrit par Camille Victorine et illustré par Anna Wanda Gogusey, 2021, France

Une maman tatouée, qui fait la fête avec plein de paillettes, qui danse au parc avec les DJs, qui va manifester avec ses copines féministes, et qui fait des câlins. Alors, est-elle bizarre, cette maman ?

Un album jeunesse coloré et joyeux, qui prône la bienveillance et l’inclusivité, pour en finir avec les injonctions normées sur ce que devrait être une maman. Car les parentalités sont multiples, que les familles mono et homoparentales sont peu représentées, tout comme les mamans libres d’être elles-mêmes ! Très chouette !

Mes deux mamans

Album jeunesse écrit par Bernadette Green et illustré par Anna Zobel, 2020, Australie 

Elvi a deux mamans. Mais son copain Nicolas veut savoir : “c’est qui ta VRAIE maman ?” Alors, Elvi répond… ou plutôt pas vraiment ! Sa vraie maman, c’est la brune (sauf qu’elles le sont toutes les 2 !). Ou bien celle qui parle la langue des baleines. Ou encore celle qui adore les spaghettis… 

Attention, choupitude. Mes deux mamans répond avec malice à cette petite phrase trop souvent entendue par les couples homoparentaux… Un très bel album tout en finesse, avec plein de petits détails craquants dans les illustrations. Une véritable ode à l’amour, parue en France grâce aux géniales éditions Talents Hauts.

Sororité

Recueil de textes écrits sous la direction de Chloé Delaume, par Juliette Armanet, Lauren Bastide, Iris Brey, Estelle-Sarah Bulle, Rébecca Chaillon, Jeanne Cherhal, Alice Coffin, Camille Froidevaux-Metterie, Kiyémis, Lola Lafon, Fatima Ouassak, Ovidie, Lydie Salvayre, Maboula Soumahoro, 2021, France 

Réunies par Chloé Delaume, 15 autrices racontent leur vision de la sororité. Lola Lafon parle du lien indéfectible qui l’a unie à 2 autres femmes suite à un viol ; Iris Brey raconte la puissance d’une main tenue ; Ovidie analyse la chanson “Comme des garçons” ; Maboula Soumahoro raconte le soutien de ses sœurs, qui lui a permis de devenir celle qu’elle est aujourd’hui ; Alice Coffin propose une réflexion passionnante sur la sororité à l’épreuve de la politique.

Au total, 15 textes puissants, poétiques, engagés, pédagogiques, amoureux… qui donnent envie de se soutenir toujours davantage entre sœurs, de faire preuve de cette “exigence sororale” que conceptualise Camille Froidevaux-Metterie. Le plus : un livre à petit prix, sorti en poche aux éditions Points (qui inaugurent ainsi leur collection féministe). À garder sur sa table de chevet pour se sentir soutenue et entourée !

Les rêveurs

Les rêveurs

Roman autobiographique écrit par Isabelle Carré, 2018, France

Une fille, ses parents, ses frères et des souvenirs vécus ou supposés.

Grandir dans les années 70 et dans une famille peu ordinaire, c’est ce qu’écrit Isabelle Carré. Avec douceur et poésie, elle raconte son enfance, son adolescence et les blessures qui traversent les générations (avec des pages magnifiques sur sa mère). L’écriture est sublime et touchante. Un roman à lire et à offrir.

Les livres de Sayuri

Roman écrit par Lucia Hiratsuka, 2016, Brésil

Sayuri est fille de Japonais installés au Brésil. Elle rêve d’apprendre à lire et à écrire. Mais la Seconde Guerre mondiale éclate et les Japonais sont vus comme des ennemis. Toutes les familles doivent cacher leurs livres et fermer leurs écoles pour ne pas être accusées de collaboration.

Les livres de Sayuri est un roman jeunesse émouvant, une ode à la lecture et à l’éducation, avec une héroïne attachante. Les dessins qui illustrent chaque chapitre sont magnifiques. Un roman qu’on a envie de conseiller à tout le monde !
Autre pays, autre histoire de communauté japonaise hors du Japon, on conseille aux plus grand.e.s d’entre vous le magnifique Certaines n’avaient jamais vu la mer.

La nouvelle

La nouvelle roman

Roman écrit par Cassandra O’Donnell, 2019, France

Quand Haya arrive dans sa classe, Gabriel est intrigué. Qu’est-il arrivé à cette nouvelle camarade de classe venue de Syrie ?

La nouvelle est un roman jeunesse qui traite de sujets actuels : l’acceptation de réfugié.e.s (ici syrien.ne.s) et plus globalement d’immigré.e.s dans la société française. Par le point de vue d’un jeune garçon vivant en Bretagne, un tableau assez réaliste est dressé autour d’une histoire d’amitié et de famille assez classique. Une réussite, à faire découvrir aux jeunes et aux plus grand.e.s.

Pour info, le site de l’éditeur propose une fiche pédagogique pour le lire en classe.