Wake – L’histoire cachée des femmes meneuses de révoltes d’esclaves

Wake femmes meneuses révoltes esclaves bd

Bande dessinée écrite par Rebecca Hall et dessinée par Hugo Martinez, 2022, Etats-Unis

On sait qu’il y a eu des révoltes d’esclaves à bord des bateaux négriers en partance pour l’Amérique, mais sait-on que certaines ont été menées par des femmes ? La juriste et historienne Rebecca Hall mène l’enquête sur ce pan oublié de l’histoire des femmes et de l’esclavage.

Rebecca Hall raconte dans cette bande dessinée son processus de travail de recherche sur ce sujet, mêlé à des moments de sa vie personnelle, pendant laquelle elle est fréquemment confrontée à du racisme. Au fil des pages, on découvre des femmes qui parfois ont à peine un nom, qui ont donné de l’espoir et changé le destin de centaines de personnes déportées des côtes africaines par les puissances occidentales. Une lecture enrichissante et essentielle !

Speak

Speak bd

Bande dessinée écrite et dessinée par Emily Carroll, 2019, Etats-Unis, d’après le roman de Laurie Halse Anderson

Melinda a 15 ans. Depuis sa rentrée au lycée, elle n’a plus d’ami.e.s, ses notes dégringolent, des rumeurs courent sur son dos, les autres élèves l’évitent, sa parole se fait de plus en plus rare. Melinda a 15 ans et lors d’une fête avant la rentrée, un lycéen l’a violé.

Speak est une bande dessinée forte racontée à la 1ère personne sur le quotidien d’une récente victime de viol, qui perd pied semaine après semaine. Le traumatisme et ses conséquences transparaissent de manière très juste dans le récit et le dessin, tout comme le désarroi de son entourage (parents, professeurs) qui tardent à identifier la cause du changement de comportement de l’héroïne (voire ne l’identifient jamais pour certain.e.s). Heureusement que la BD se termine sur une lueur d’espoir car on doit avouer que même si elle est vraiment poignante, ce n’est pas la lecture la plus joyeuse qu’on puisse avoir.

Les contraceptés – Enquête sur le dernier tabou

Les contraceptés bd

Bande dessinée écrite par Guillaume Daudin et Stéphane Jourdain et dessinée par Caroline Lee, 2021, France

Au cours d’une conversation anodine, Guillaume et Stéphane se rendent compte qu’ils ne se sont jamais préoccupés de contraception alors même qu’ils sont en couple hétéro depuis des années. Les deux journalistes décident de mener l’enquête sur cette utopie vieille de 40 ans en France, rencontrant tour à tour des militants des années 70, des chercheurs et la Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes de l’époque, Marlène Schiappa (ou pas !).

Si vous ne connaissez rien au sujet de la contraception masculine, cette BD sous forme d’enquête est une véritable mine d’informations sur le sujet, retraçant les avancées médicales/technologiques et les freins politiques en France à sa généralisation. Une bande dessinée engagée, préfacée par Camille Froidevaux-Metterie et dans l’air du temps, à offrir aux hommes de votre entourage !

Violette et les lunettes magiques

Violette et les lunettes magiques bd

Bande dessinée écrite et dessinée par Emilie Clarke, 2021, France

Violette est en CM2 avec sa bande d’ami.e.s. Lors d’un contrôle médical à l’école, le verdict tombe : elle a besoin de porter des lunettes ! Dépitée, elle se rend chez l’opticien… qui lui donne une paire de lunettes magiques. Peut-être vont-elles l’aider à décoder le mystère autour du maître d’école ?

Violette et les lunettes magiques est une bande dessinée assez chouette pour les jeunes, aux couleurs vives, avec une bande d’ami.e.s soudé.e.s. D’un côté, on aime beaucoup que la jeune héroïne fasse de ses nouvelles lunettes une force, de l’autre, on est légèrement sceptiques, comme s’il fallait que des lunettes soient magiques pour qu’elles ne soient pas une tare pour le personnage (comme dans de nombreux récits grand public, où les héroïnes se révèlent et deviennent belles-drôles-attirantes en retirant leurs lunettes de vue, qui les rendent forcément moches et inintéressantes). A vous de vous faire votre propre avis !

Et pour prolonger les aventures de Violette, une deuxième aventure (Violette contre diablot1, dans laquelle toute la bande entre en 6ème) est disponible et traite de revenge porn au collège et de solidarité féminine.

Persuasion

Persuasion roman Jane Austen

Roman écrit par Jane Austen, 1818, Royaume-Uni

Anne Elliot, 27 ans, est la deuxième fille, discrète et raisonnable, de Sir Walter Elliot. Dans sa jeunesse, influencée par sa famille, elle a repoussé la demande en mariage de Frederick Wentworth dont elle était pourtant amoureuse, et reste depuis désespérément non-mariée. Ce dernier réapparaît dans sa vie, au milieu d’autres bouleversements.

Dernier roman de Jane Austen, Persuasion est une plongée dans les sentiments d’une femme de 27 ans non-mariée, méprisée voire oubliée par sa famille, qui risque de devenir “vieille fille” pour la société de l’époque. Intelligente et tourmentée par le retour de cet ancien amant dans sa vie, elle n’en reste pas moins une héroïne aux choix audacieux et aux discours parfois savoureux pour l’époque (avec notamment cette conversation avec un autre personnage où elle interroge la pertinence en tant que femme de s’identifier aux héroïnes de roman… écrits par des hommes). Oubliée face aux autres œuvres de Jane Austen (Orgueil et Préjugés, Emma, etc.), Persuasion reste une bonne lecture si vous aimez ce style.

La louve boréale

La louve boréale bd

Bande dessinée écrite et dessinée par Núria Tamarit, 2022, Espagne

Sur le Vieux Continent, Joana a tout perdu dans les flammes et la douleur. Arrivée dans le Nouveau Monde, elle cherche à rejoindre une expédition d’orpailleurs pour devenir riche et recommencer sa vie.

La louve boréale réinvente le mythe de la ruée vers l’or, à travers un quatuor insolite d’héroïnes solitaires (une européenne qui cherche à refaire sa vie, une native qui connaît la région comme sa poche, une native soignante un peu trop sorcière aux yeux des hommes et une chienne qui complète l’équipe), qui apprendront à se connaître et à s’allier contre les méfaits des hommes. Les planches sont magnifiques et l’héroïne principale n’hésite pas à remettre ses choix en question, sur fond d’écoféminisme. La louve boréale est à découvrir sans hésiter !

L’épée

L'épée bd anabel colazo

Bande dessinée écrite et dessinée par Anabel Colazo, 2022, Espagne

Ania, princesse héritière du Royaume, trouve une épée, celle de la légende. Tout cela ne semble pas plaire à la Reine, détentrice de pouvoirs magiques, qui l’éloigne à l’autre bout du Royaume.

Un univers doux aux accents de nostalgie, une mise en couleurs incroyable et une héroïne au caractère bien trempé, qui n’a pas peur d’affronter des démons et de remettre en cause l’organisation du pouvoir en place : voilà en quelques mots de quoi résumer cette superbe bande dessinée. Comme chez Tillie Walden (Dans un rayon de soleil) et Rosemary Valero O’Connell (Tout ce qui reste de nous), les hommes sont rares dans le récit, laissant une belle place aux personnages féminins, qui peuvent se développer sans que la mention de héros masculins ne soit même évoquée. On a adoré.

La touche étoile

La touche étoile roman benoite groult

Roman écrit par Benoite Groult, 2006, France

Alice, 80 ans, ancienne journaliste féministe, s’ennuie à la retraite qu’elle n’a pas choisie, tandis que Marion, sa fille, qui voulait construire un couple libre et moderne, est prise à son propre jeu en rencontrant son amant irlandais.

La touche étoile est un roman touchant sur la vieillesse et sur le dialogue entre plusieurs générations de femmes d’une même famille. On a surtout adoré le regard de cette vieille femme, mise au placard de la société mais toujours lucide, qui regarde (avec son œil critique et plein d’ironie) évoluer sa fille, sa petite-fille et ses arrière-petit-enfants. C’est un roman touchant, et drôle (cette scène géniale où Alice doit acheter un ordinateur pour la première fois), parfois daté (il faut bien le dire, notamment sur des questions de racisme).

Amalia

Amalia bd aude picault

Bande dessinée écrite et dessinée par Aude Picault, 2022, France

Rentabilité au travail, charge mentale familiale, train-train quotidien… Amalia, au bout du rouleau, finit par craquer. Une alternative à cette vie est-elle possible ?

Amalia est une bande dessinée puissante sur ce qu’est devenue notre société capitaliste et ultra-productiviste (et pourrait le devenir encore plus dans les années à venir), et comment celle-ci broie les individus. On aime que chaque personnage de la famille ait le droit à un focus (le père de plus en plus conscient des limites de l’agriculture nourrie aux pesticides, l’adolescente accro aux réseaux sociaux, et l’enfant). Certes, ce n’est pas l’histoire la plus joyeuse qu’on puisse lire en ce moment, mais la bulle d’optimiste en fin de récit nous incite à réfléchir et à ne pas désespérer. Une belle découverte !

Tout ce que je leur dois

Tout ce que je leur dois

Recueil de témoignages de Nadège Abadie, 2022, France

Marie, Paulette, Madeleine, Garance, Rivka, Jenny… Toutes sont nées au début du XXe siècle. Elles ont 80, 90, 100 ans parfois. Chacune témoigne d’un morceau de vie : enfance, travail, guerre, déportation, amour, famille, avortement, lutte pour leurs droits, divorce… Autant de petits morceaux de quotidien, de joies, de peines, de luttes.

Nadège Abadie, cinéaste, signe ici son premier livre, pour lequel elle est partie à la rencontre de cent femmes âgées. Cent rencontres et autant de récits de vies, qui pourraient sembler anecdotiques mais qui tous ensemble font l’histoire des femmes, cette histoire invisible dans les livres d’histoire. Cent femmes inspirantes dont les récits parfois drôles, parfois tristes, parfois poignants, s’entremêlent, comme si elles dialoguaient entre elles. On a beaucoup aimé ce livre, qu’on vous conseille absolument !