Féminisme washing

Essai féministe

Essai écrit par Léa Lejeune, 2021, France

Des tee-shirts avec des messages féministes aux objets de déco intérieure à l’effigie de Frida Kahlo, de la représentation des femmes dans la pub aux inégalités professionnelles en entreprises, Léa Lejeune décortique la pratique du “féminisme washing”. Cette pratique consiste à cacher des pratiques bien peu engagées derrière une façade féministe…

Féminisme washing est une enquête brillante et passionnante de la journaliste économique Léa Lejeune. S’appuyant sur de nombreuses statistiques, études et entretiens, elle montre comment le féminisme devient parfois un nouvel argument de vente… à l’opposé des valeurs qu’il défend ! La première partie décortique nos pratiques de consommateurs et consommatrices, tandis que la seconde s’adresse plutôt aux entreprises, en leur proposant de questionner leurs pratiques. Une ressource féministe essentielle !

La bosse des maths n’existe pas

la bosse des maths n'existe pas

Essai écrit par Clémence Perronnet, 2021, France

Pourquoi à mesure qu’elles progressent dans leurs études, les filles sont de moins en moins nombreuses dans les matières scientifiques ? Les filles, mais également les jeunes racisé.e.s ou issu.e.s de classes sociales moins avantagées.

Cerveau, représentations, menace du stéréotype, histoire de l’exclusion, invisibilisation… Clémence Perronnet enquête sur les raisons de la “disparition” des filles, sans oublier de présenter des bonnes pratiques qui donnent de l’espoir ! Un livre utile, à mettre notamment entre les mains des éducatrices et éducateurs (enseignant.e.s, parents…).

Mes bien chères sœurs

Couverture du livre Mes bien chères soeurs

Essai écrit par Chloé Delaume, 2019, France

Chloé Delaume décrit la quatrième vague du féminisme, cet élan venu de toutes ces femmes qui disent “stop” aux violences, via le mouvement #MeToo et les réseaux sociaux

On lit cet essai manifeste d’une traite, car il fait un bien fou ! Un peu de colère, mais surtout un appel, un cri du cœur, pour une solidarité entre femmes, une sororité qui nous permettra enfin de renverser le patriarcat. A lire et à offrir à nos sœurs de lutte !

Chloé Delaume a également dirigé le très chouette ouvrage collectif intitulé Sororité.

En finir avec l’homme – Chronique d’une imposture

Essai écrit par Eliane Viennot, 2021, France

“Homme” est aujourd’hui souvent utilisé en France pour désigner le genre humain tout entier. Pourtant, il ne viendrait à l’idée de personne d’utiliser “femme” pour la même signification. Le masculin est-il vraiment neutre ? Est-ce que tout ça n’aurait pas un petit lien avec le sexisme de notre langue ?

Spoiler alert : en effet. Notre langue est sexiste, comme Eliane Viennot l’avait déjà brillamment démontré dans Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin. Dans ce petit ouvrage très accessible aux éditions iXe, l’autrice enquête, et c’est passionnant, sur cet abus de langage aujourd’hui érigé comme une normalité. A lire !

L’adoption internationale, mythes et réalités

Essai écrit par Joohee Bourgain, 2021, France

Dans cet essai important, Joohee Bourgain témoigne de son expérience d’adoptée sud-coréenne et détricote les idées reçues sur l’adoption internationale. Geste d’amour, qui permettrait de « sauver » un « orphelin.e » ou un.e enfant voué.e à la misère ?

Pour en finir avec ces mythes coloniaux, l’autrice analyse finement les pratiques et enjeux internationaux, en montrant notamment les rapports de pouvoir asymétriques entre pays dits « du nord » (adoptants) et pays dits « du sud » (d’où proviennent les adopté.e.s). Une perspective antiraciste, décoloniale, féministe et anticapitaliste permettant d’ouvrir les yeux sur un système qui provoque des ruptures avec les familles et pays d’origine, normalise le modèle occidental de la famille et ouvre la porte aux dérives (trafics d’enfants).

Ils vécurent heureux – Guide de survie d’une féministe en couple hétéro

Guide pratique écrit par Mymy Haegel, 2021, France

Peut-on être féministe et en couple hétéro ? Doit-on sacrifier son militantisme pour les beaux yeux de monsieur ? Si certaines décident que non (coucou les copines lesbiennes politiques), d’autres plongent dans l’aventure… et ce n’est pas toujours facile. Pour elles, Mymy a écrit ce livre et on la remercie ! Drague, charge mentale et répartition des tâches ménagères, contraception, mariage… De la première rencontre aux éventuels enfants, Mymy partage son expérience et ses bonnes idées, sans oublier de rappeler l’indispensable : mec toxique ou qui n’en fiche pas une, vous pouvez vous barrer fissa !  

Mymy, qu’on connait par son travail comme rédactrice en chef chez MadmoiZelle, signe avec Ils vécurent heureux son premier livre… et on l’a adoré ! C’est frais, joyeux, et mine de rien ça propose des pistes très concrètes pour vivre mieux en couple hétéro. Un livre à lire si c’est votre cas, à faire lire à votre copain et à partager entre copines.

Les Femmes à travers l’Histoire, Avancées et reculs de l’Antiquité à nos jours

Les femmes à travers l'histoire

Essai écrit par Isabelle Grégor et André Larané, 2021, France

Des plus connues aux anonymes, de l’Egypte ancienne à nos jours, voilà une histoire de la France et de l’Occident vue par les femmes qui ont compté.

Oubliées des manuels d’Histoire à l’école, les femmes ont toujours participé aux grands évènements historiques de la France et de l’Occident (et ici on parle de la France au sens large, qui, comme on l’apprend à l’école, commence dans l’Egypte antique…). C’est ce que démontre ce court livre de manière très claire et simplifiée. Un ouvrage accessible, qui laisse la part belle aux illustrations, comme une introduction aux ouvrages d’Histoire plus complets tels que “Histoire des femmes en Occident” de Michelle Perrot et Georges Duby par exemple. A avoir dans votre bibliothèque pour réviser l’histoire de France et apprendre les noms de nouvelles femmes qui ont fait notre passé.

Sous nos yeux – Petit manifeste pour une révolution du regard

Essai écrit par Iris Brey et illustré par Mirion Malle, 2021, France

Male gaze, archétypes féminins, test de Bechdel, absence de réalisatrices, représentations du viol dans les productions cinématographiques, la publicité, les jeux vidéo, la pornographie… Iris Brey décrypte les images qui nous entourent et donne des clés pour comprendre qu’elles ne sont pas neutres.

Sous nos yeux, c’est l’adaptation pour les ados du super essai d’Iris Brey avec les illustrations géniales de Mirion Malle ! Un langage simple et accessible, des chapitres courts, plein d’exemples de représentation positive… Bref, un ouvrage à placer entre les mains de tou.te.s les ados de votre entourage pour qu’ils.elles apprennent à porter un regard féministe sur les films et séries !

Parlons poil ! Le corps des femmes sous contrôle

Parlons poil

Essai écrit par Juliette Lenrouilly et Léa Taieb, 2021, France

Malaimé depuis des années, le poil féminin s’affiche de plus en plus sur les réseaux sociaux. Simple effet de mode ou changement profond du regard de la société sur l’anatomie des femmes ? Les deux journalistes mènent l’enquête.

Parlons poil est un beau livre : pensé et présenté comme un magazine, avec des encarts, des couleurs flashy, des illustrations à scanner et regarder sur téléphone. Les différents chapitres peuvent se lire indépendamment les uns les autres, ce qui rend peut-être le propos un peu répétitif quand on le lit d’une traite. Le ton utilisé est assez “jeune” et dynamique (et on doit avouer que, du haut de nos trente années, on est passé à côté de certaines expressions !). Même si on regrette peut-être que les autrices hésitent à “prendre parti” tout au long du livre et se cachent derrière une objectivité journalistique pour ne pas aller “trop loin” dans l’analyse et les conclusions de cette enquête, c’est un sujet trop peu abordé pour passer à côté de cet ouvrage.

Steaksisme

Essai écrit par Nora Bouazzouni, 2021, France

Pourquoi la viande est-elle liée à la virilité ? Pourquoi associe-t-on la bière brune aux hommes et les cocktails sucrés aux femmes ? Pourquoi on voit surtout des hommes dans les publicités pour les hamburgers triple steak, mais quasiment que des femmes dans celles pour yaourts allégés ? Bref, d’où viennent les injonctions genrées liées à notre alimentation ?

Nora Bouazzouni revient avec un nouvel essai percutant, où elle approfondit la question du « sexisme alimentaire » déjà abordée dans Faiminisme. Elle analyse l’origine de la répartition genrée de nos régimes alimentaires et ses conséquences (coucou les régimes amaigrissants destinés aux femmes), nous explique comment cette segmentation est utilisée par le marketing et profite au capitalisme, et même comment les hommes préfèrent littéralement mourir plutôt que se passer de viande, d’après des enquêtes statistiques. Bref, l’autrice nous pousse à réfléchir au contenu de nos assiettes !