Vaillante

vaillante

Film d’animation réalisé par Laurent Zeitoun et Theodore Ty, 2022, France, Canada, Etats-Unis

Depuis qu’elle est toute petite, Georgia Nolan n’a qu’un rêve : devenir pompière, comme son père ! Mais dans le New-York des années 1930, les femmes n’ont pas encore le droit d’accéder à cette profession… Une série d’incendies dans les théâtres de Broadway et la mystérieuse disparition de tous les pompiers vont peut-être jouer en sa faveur.

Vaillante est un film pour les enfants très chouette qui parle d’égalité professionnelle aux plus jeunes, en s’inspirant de Rochelle Jones, la première femme pompière à New-York en… 1982 ! (La première française à intégrer les pompiers est Françoise Mabille en 1994 et d’ailleurs, prenez le temps de rester devant le générique de fin qui montre des photos des premières pompières et leur date d’embauche dans plein de pays dans le monde). C’est souvent drôle, on a juste un peu été tristes et déçues de la fin, qui divise classiquement les femmes entre elles (entre les bonnes et les mauvaises militantes pour l’égalité).

Alerte rouge

alerte rouge disney réalisé par une femme

Film d’animation réalisé par Domee Shi, 2022, Canada, Etats-Unis

Mei a 13 ans, vit à Toronto et excelle dans tout ce qu’elle fait, de l’école au soutien à ses parents. Elle commence cependant à vouloir se détacher de ce rôle de petite fille modèle… Et se transformer du jour au lendemain en énorme panda roux sous le coup d’émotions fortes n’arrange rien à son quotidien !

2022. Il aura fallu attendre 2022 pour qu’un film Disney soit réalisé par une femme en solo et (et c’est probalement lié) pour parler enfin frontalement, sans tabou, et avec justesse des premières règles d’une adolescente (et pourtant, ce ne sont pas les princesses et autres héroïnes ado qui manquent chez Disney). Et Alerte Rouge le fait très bien, avec beaucoup d’humour et de justesse. Comme dans Rebelle, le duo mère-fille à l’adolescence prend une place importante dans le récit, mais ce qu’on a encore plus aimé… c’est la bande de copines de Mei, une amitié qui ne fait pas dans le gnangnan et qui permet à l’héroïne d’être entourée dans ce grand changement pandesque dans sa vie ! Bref, on a adoré et en plus, c’est très drôle.

Encanto : La Fantastique Famille Madrigal

Long métrage d’animation réalisé par Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith, 2021, Etats-Unis

Dans la famille Madrigal, chaque enfant se voit attribuer un don magique. Chaque enfant… sauf Mirabel. L’adolescente grandit donc sans pouvoir, et elle en est particulièrement affectée. C’est alors qu’elle commence à avoir des visions étranges, dans lesquelles la maison familiale s’écroule…

Tous les ingrédients Disney sont là : de la magie, des personnages exubérants, de belles images colorées et de chouettes chansons ! On a aimé l’héroïne, forte et pleine de volonté, et aussi tout particulièrement ses deux sœurs, qui se sentent accablées par le poids de leurs pouvoir (l’une d’elle est prisonnière de son image parfaite, l’autre possède une force surhumaine et ploie sous la pression). Un chouette moment !

Nausicaä de la Vallée du Vent

Nausicaa de la vallée du vent film féministe

Film d’animation réalisé par Hayao Miyazaki, 1984, Japon

Il y a 1000 ans, la Terre a été ravagée par une guerre menée par les êtres humains, rendant la nature toxique. Une poignée de villages survivent encore mais la forêt malade contamine de plus en plus de terres. Nausicaä, princesse d’une de ces villages, saura-t-elle trouver le remède ?

Pionnière des héroïnes écolo, Nausicaä est une personnage qui a traversé les décennies et dont l’histoire reste encore très actuelle aujourd’hui. A la fois indépendante, proactive et scientifique, c’est un des modèles majeurs de personnages féminins de l’animation japonaise, comme Princesse Mononoké par exemple (mais en plus optimiste et plus sereine). Un film à voir et à revoir.

Princesse Mononoké

Princesse Mononoke film féministe

Film d’animation réalisé par Hayao Miyazaki, 1997, Japon

Le jeune Ashitaka quitte les siens à la recherche du Dieu-Cerf qui pourrait le guérir d’une blessure causée par un sanglier devenu flou par les démons. Sa quête le mènera auprès de Dame Eboshi, qui utilise la forêt pour mener ses activités et protéger diverses communautés au détriment de la préservation de la nature. Une forêt diablement défendue par San, dite “Princesse Mononoké”, élevée par les loups et gardienne de l’âme et des esprits de la forêt.

Princesse Mononoké est un classique du cinéma d’animation porté par une (des !) héroïne(s) inoubliable(s) et avec un message écologique fort. Que dire de plus ? Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le regarder, on vous le conseille vivement. Attention, si le film peut avoir plusieurs niveau de lecture, on le déconseille cependant aux plus jeunes de la famille.

Même style, même réalisateur, on vous conseille aussi Nausicaä de la Vallée du Vent.

Voyage vers la Lune

Voyage vers la Lune film enfant chine

Long métrage d’animation réalisé par Glen Keane et John Kahrs, 2020, Etats-Unis, Chine

Lors de la fête de la lune, Fei Fei et ses parents confectionnent ensemble des gâteaux de la lune (mooncake) pour tout le village. A cette occasion, Fei Fei apprend la légende de Chang’e, une déesse immortelle qui vit dans la lune. Bien décidée à prouver son existence, elle construit une fusée pour lui rendre visite.

Inspiré d’une légende chinoise, Voyage vers la Lune est un film coloré et familial qui met en scène une petite fille ordinaire prête à tout pour rencontrer une déesse lunaire (se découvrant ainsi une vocation pour les sciences et l’aérospatial !). Elle rencontre sur son chemin des tas de personnages et créatures improbables et attachantes. Certes, il y a beaucoup (oui, beaucoup) de chansons mais celle chantée par la déesse (“Ultraluminary“), une parodie de tube de musique pop chinoise, suffit à supporter toutes les autres.

Les Mitchell contre les machines

Les Mitchell contre les machines

Film d’animation réalisé par Mike Rianda, 2021, Etats-Unis

Katie Mitchell est enfin acceptée dans l’université de ses rêves ! Alors qu’elle projetait d’y aller en avion, son père, avec qui les relations se sont compliquées en grandissant, prévoit un road trip familial à travers les Etats-Unis. Au même moment, la révolte d’une nouvelle génération de robots gronde…

Voilà une comédie familiale touchante, pleine d’action et de détails absolument drôles ! Les Mitchell contre les machines renverse l’idée de famille parfaite en présentant une famille avec ses hauts et ses bas, qui doit se réconcilier pour sauver le monde. Les personnages sont chouettes et les sujets d’actualité (notamment celui de la place de la technologie dans notre vie quotidienne). Un mélange des genres qui fonctionne parfaitement !

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Calamity une enfance de Martha Jane Cannary

Film d’animation réalisé par Rémi Chayé, 2020, France

1863. Martha Jane, jeune fille courageuse et effrontée, voyage avec sa famille au sein d’un convoi de voyageurs qui part s’installer au cœur des Etats-Unis, aspirant à une vie meilleure. Quand son père se blesse, Martha Jane le remplace, mêmes pour des missions réservées aux hommes…

Après Tout en haut du monde, Rémi Chayé revient avec un film encore une fois aux dessins magnifiques et avec une héroïne en tête d’affiche. Et cette dernière n’est pas inconnue, il s’agit de la jeune (future) Calamity Jane. Le récit, largement fictionnel, bien rythmé, fait vivre de grandes aventures à cette jeune fille peu conventionnelle, qui troque sa jupe pour un pantalon au scandale de toutes et tous, apprend à manier le lasso et à monter à cheval toute seule. On a beaucoup aimé et on vous le recommande chaudement.

Carmen Sandiego

Carmen Sandiego

Série animée créée par Duane Capizzi, depuis 2019, Etats-Unis, Canada

Carmen Sandiego est une voleuse hors-pair. Elle dérobe antiquités et objets d’art partout dans le monde sous le nez de la mystérieuse organisation de malfaiteurs V.I.L.E., afin de… les rendre à leur juste propriétaire.

Carmen Sandiego est une série hyper chouette. Déjà, les dessins, personnages et décors sont magnifiques. Le personnage de Carmen Sandiego est convaincant, avec un passé, des faiblesses, des capacités de voleuse incroyables, un humour et une malice accrocheuses. On aime aussi beaucoup ses allié.e.s d’aventures et le fait qu’elle n’agisse pas en solo mais ait besoin d’elle et eux pour atteindre ses objectifs. La série a un petit côté éducatif sympa pour les plus jeunes (on a le droit à un point géographie / culture de tous les lieux où elle va) et tient en haleine épisode après épisode. Une bonne trouvaille !

La légende de Korra

La légende de Korra

Série animée créée par Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko, 4 saisons, 2012-2014, Etats-Unis

Korra est une jeune future Avatar rebelle. Alors qu’elle maîtrise déjà le feu, l’eau et la terre, elle se rend à la capitale pour apprendre la maîtrise de l’air auprès de son nouveau maître Tenzin.

La légende de Korra est la suite de la célèbre série Avatar, le dernier maître de l’air. Bonne idée, les créateurs ont pensé à faire un personnage principal féminin, ça change ! Cependant, ça ne suffit pas à nous convaincre. La série reste bourrée de stéréotypes (rivalité entre femmes, histoire d’amour bateau et gnangnan au possible, l’héroïne est toujours supervisée par un homme) et il faut bien l’avouer, l’héroïne est horripilante (arrogante, ne se remet jamais en question, etc.). Autre “détail”, l’intrigue de la saison 1 : le groupe d’héro.ïne.s combat un méchant qui prône… l’égalité entre tous les êtres humains et la destitution des “maîtres” (détenteurs de pouvoirs spéciaux). Pas vraiment un projet de société contre lequel nous aurions envie d’aller. Bref, on a arrêté de regarder au milieu de la saison 2 et pour la même tranche d’âge, on vous conseille plutôt les séries Kipo, She-Ra ou encore Carmen Sandiego.

Si vous voulez vous faire votre avis, les épisodes sont tous disponibles sur le site de France TV jusqu’en mai 2022.