Tuca & Bertie

Série animée créée par Lisa Hanawalt, 2019, Etats-Unis

Tuca est une toucan décomplexée et irréfléchie, Bertie est une grive timide et hésistante. Les deux oiselles sont amies de longue date, auparavant colocataires… jusqu’à l’emménagement de Bertie avec son amoureux. Les deux amies séparées (de pas beaucoup, elles vivent dans le même immeuble) doivent composer avec cette nouvelle situation…

Tuca & Bertie, c’est une série complètement déjantée ! Hyper colorée, elle enchaîne les situations improbables et ubuesques… et ça marche. On rit beaucoup, et puis la série aborde des thèmes féministes : harcèlement sexuel, sexualités, masturbation, rapport au corps, sororité… Ali Wong et Tiffany Haddish, qui prêtent leurs voix aux 2 héroïnes, sont super !

D’ailleurs, on vous conseille aussi le spectacle d’Ali Wong : Hard Knock Wife.

Le chant de la mer

le chant de la mer

Long métrage d’animation réalisé par Tomm Moore, 2014, Irlande, France

Maïna et Ben vivent avec leur père dans un phrase sur une île. Leur grand-mère désapprouve leur lieu de vie et décident de les prendre avec elle, en ville. Oui mais Maïna est une selkie, une créature magique de la mer, et ce voyage loin du rivage pourrait lui être fatal !

Waw, ce film est une beauté pour les yeux ! Les dessins sont magnifiques, les décors sublimes, l’histoire toute douce et les musiques très belles. Certes, ici l’histoire n’est pas vue du point de vue de la petite fille mais du petit garçon qui cherche à sauver sa sœur. Cependant, nous avons beaucoup aimé ce duo de personnages, notamment la figure du garçon qui s’éloigne des stéréotypes : il n’hésite pas à pleurer (et c’est normal pour un enfant de cet âge), sa quête le mène à veiller avec tendresse et amour sur sa petite sœur. La figure du père célibataire est également intéressante. Bref, à regarder sans hésitation.

She-Ra et les princesses au pouvoir

Série animée réalisée par Noelle Stevenson, 2018-2020, Etats-Unis (5 saisons)

Adora est une jeune femme, membre de l’armée de la Horde. Alors qu’elle s’aventure dans la forêt des murmures avec son amie Catra, elle trouve une étrange épée… qui lui donne le pouvoir de se transformer en She-Ra, une puissante princesse guerrière. Elle découvre alors les méfaits de la Horde et décide de rallier le camp des princesses pour sauver la planète Etheria.

De l’aventure, de l’humour, des amitiés fortes et des personnages qui grandissent au fil de leur quête, comment ne pas aimer She-Ra ! Nouvelle version d’une série datant de 1985, celle-ci, mise au goût du jour, vaut vraiment le détour notamment par la diversité des personnages qu’elle propose : caractères bien différents, plusieurs nuances de couleurs de peau, silhouettes diverses, personnages masculins (très peu nombreux !) hors des stéréotypes habituels, histoires d’amour entre personnages de même sexe… Les héroïnes (et leurs costumes) ne sont pas sexualisées et les princesses sont même musclées ! Bref, beaucoup d’atouts pour cette série qu’on vous conseille, même avec des plus jeunes.

Purl

Court-métrage réalisé par Kristen Lester, 2018, Etats-Unis

Purl est une pelote de laine très motivée qui commence un nouveau travail. Oui, mais elle ne semble pas très bien accueillie…

Ce court-métrage développe très intelligemment et subtilement le sujet du sexisme au travail. D’abord ignorée, puis rejetée, Purl essaie tant mieux que mal de s’intégrer dans cette entreprise où il n’y a que des hommes et essaie plusieurs stratégies. Au beau reflet de situations existantes, avec une graine d’espoir à la fin !

Le court-métrage est disponible en intégralité sur YouTube (vous pouvez activer les sous-titres en français !).

L’école des petites sorcières

Série animée créée par Yoshinari Yoh, 2017, Japon (2 saisons)

Depuis qu’elle a vu le spectacle de Shiny Chariot étant petite, Akko ne rêve que d’une chose : devenir sorcière elle aussi ! Alors quand la rentrée arrive, elle se rend à l’école Luna Nova avec détermination. Arrivera-t-elle a trouver sa place là-bas, alors qu’elle n’a pas de pouvoirs contrairement aux autres élèves issues de familles de sorcières ?

Cette série est une très bonne découverte : très drôle dans plein de situations, l’héroïne ne baisse jamais les bras et prouve à plusieurs reprises son courage ! On a bien aimé la profonde amitié qui se tisse entre les personnages (quasiment exclusivement féminins) et l’absence d’amourette qui détournerait l’héroïne de ses aventures et quête à accomplir. La rivalité avec une autre élève (très doué en magie contrairement à l’héroïne) peut être agaçante au début mais est approfondie épisode après épisode.

Avant la série, 2 courts-métrages avaient été produits. Il existe également une adaptation en manga !

Naranja

court metrage harcelement naranja

Court métrage réalisé par Hanna Isua Barrantes Sánchez, 2017, Colombie

Du matin jusqu’au soir, Naranja est victime de harcèlement, dans la rue, au travail…

Multi-nominé en festival, Naranja est un court métrage sans parole, efficace et universel sur le harcèlement que vivent les femmes partout dans le monde, et sur comment cette violence entache les femmes et leur confiance en elle.

Liz et l’Oiseau bleu

Liz et l'oiseau bleu

Film d’animation réalisé par Naoko Yamada et écrit par Reiko Yoshida, 2018, Japon

Mizore joue du hautbois, Nozomi de la flûte. Elles se sont rencontrées au début du lycée. Maintenant en Terminale, elles doivent faire leurs choix pour l’année suivante tandis que l’orchestre de leur lycée prépare une nouvelle pièce, le conte musical « Liz et l’Oiseau bleu », qui rappelle à Mizore son amitié avec Nozomi et cette fin d’adolescence qui approche.

Liz et l’Oiseau bleu est un film poétique, plein de musique (forcément, c’est un des thèmes principaux) avec des graphismes superbes (notamment la partie « conte »). Il explore la construction d’une amitié entre deux femmes et son potentiel basculement vers un sentiment amoureux, ainsi que le passage à l’âge adulte. Un film délicat avec uniquement des personnages féminins ! (sauf peut-être le professeur de musique)

Liyana

Liyana film

Documentaire et partiellement film d’animation réalisé par Aaron et Amanda Kopp, 2017, Eswatini

Liyana est une jeune fille, personnage d’une histoire créée par des enfants orphelins lors d’un atelier thérapeutique, mené par l’artiste militante Gcina Mhlope.

Liyana est un film surprenant. D’après certains résumés, on pourrait croire qu’il s’agit d’un film d’animation pour enfants, or ce n’est pas exactement cela. Ici, c’est le processus collaboratif de reconstruction de soi par la création d’une histoire, pour mettre les mots sur les maux, qui est raconté. Les enfants sont impressionnants de force quand elles et ils racontent certains passages des aventures de Liyana, en utilisant des mots très durs et en évoquant des faits de violence. Ils et elles sont aussi très drôles quand ils se prennent à faire les bruitages du film en cours de création, ou encore quand la joie, le soulagement ou la satisfaction se lisent sur leurs visages en racontant d’autres passages. Pour couronner le tout, les graphismes illustrant les aventures de Liyana sont magnifiques.

Sitara : laissez les filles rêver

Sitara

Court métrage d’animation réalisé par Sharmeen Obaid-Chinoy, 2020, Pakistan

Sitara, 14 ans, rêve de devenir pilote d’avion. Mais son père en a décidé autrement.

Sitara est un court métrage surprenant. Tout en finesse et en douceur, il amène un thème auquel on ne s’attendait pas : le mariage forcé des filles. Accessible pour les enfants, ce court-métrage est un plaidoyer pour lutter contre les mariages forcés partout dans le monde.

Les espionnes racontent

Les espionnes racontent

Série documentaire animée réalisée par Aurélie Pollet, 2018, France

Pouvez-vous donner les noms de 3 espions ? Et ceux de 3 espionnes…? Dans « Les espionnes racontent », découvrez une histoire d’espionne du XXème siècle par épisode !

Voilà une série utile pour connaitre encore plus de femmes aux actions extraordinaires ! De la Russie à Israël, de Paris à Washington, ce sont 6 portraits de femmes fascinantes qui sont dressés ici. Des épisodes de 6 minutes environ, inspirés de l’essai du même titre écrit par Chloé Aeberhardt.
Tous les épisodes sont en accès libre sur le site d’Arte.

Dans le même style et même format, on vous conseille également la série Les Culottées.