Fadily Camara : La plus drôle de tes copines

Fadily Camara

Spectacle créé par Fadily Camara, 2019, France

Être noire en France, biberonnée aux réseaux sociaux et grandir sans rôle modèle à la Michelle Obama : Fadily Camara développe des thèmes du quotidien dans son stand up.

Une jeune femme, noire, française, seule sur scène, sur une plateforme de streaming ultra populaire (oui oui Netflix), pour une heure de spectacle d’humour ? Il nous fallait voir ça ! Fadily Camara évoque des thèmes contemporains, l’air de rien militants, et on aime ça ! On a beaucoup aimé les histoires avec sa mère, très touchantes et drôles. On n’a pas forcément ri tout le spectacle mais Fadily Camara est sans aucun doute une humoriste de talent, à suivre…

Aditi Mittal : Things They Wouldn’t Let Me Say

Aditi Mittal

Spectacle de et avec Aditi Mittal, 2017, Inde

Le point de départ de ce premier spectacle d’Aditi Mittal ? Le fait qu’elle soit une femme trentenaire, célibataire et indienne. S’en suivent de nombreuses réflexions…

Aditi Mittal est une des premières femmes en Inde à faire des spectacles d’humour. Dans ce premier spectacle, elle décrypte et rejoue de nombreuses scènes de la vie quotidienne des femmes : harcèlement de rue, maternité, marketing genré, règles, éducation à la sexualité… Certes, beaucoup de blagues ont pour objet des références culturelles indiennes (donc si vous n’êtes pas familière ou familier, certaines pourront vous échapper !) mais on passe quand même un bon moment et certaines trouvailles sont vraiment drôles !

Ali Wong: Hard Knock Wife

Spectacle de et avec Ali Wong, 2017, États-Unis

Ali Wong revient dans ce deuxième one-woman-show, remplie d’énergie, à nouveau enceinte, et bien sûr pleine d’anecdotes sur son premier accouchement, l’allaitement et la charge mentale.

Que penser d’Ali Wong ? A la fois super drôle et super vulgaire (voire trash), c’est dur de trouver un équilibre entre les deux. Déjà, on ne vous conseille pas forcément son premier spectacle (Ali Wong: Baby Cobra), moins drôle, et même quelques fois problématique selon nous. Son deuxième spectacle vaut plus le coup : la première partie sur sa vie post-accouchement est hilarante et certains sketchs sont presque politisées (ce qui faisait malheureusement défaut dans son 1er spectacle). Si vous êtes hétéro (oui, c’est un spectacle TRÈS hétéro) et que vous aimez les femmes qui n’hésitent pas à parler de tout (notamment de sexe), jetez-y un œil. Si vous voulez découvrir l’aura d’Ali Wong de manière plus policée et romantique, on vous conseille le film Always be my maybe.