Stop aux violences sexuelles faites aux enfants

Livret de prévention édité par Bayard Jeunesse en partenariat avec des associations, 2019, France 

Un homme piège Hugo sur internet et lui propose une rencontre… que peut faire Hugo ? Après le rugby, l’entraîneur demande à Elias de lui faire un massage… Elias doit-il en parler à sa famille ? L’oncle de Diane profite de moments où ils sont tous les deux pour toucher son sexe… comment Diane peut-elle réagir ? Chacune de ces petites histoires, présentées sous forme de BD, permet d’identifier les situations problématiques et de trouver des solutions concrètes : en parler à un.e adulte de confiance, rompre le silence, dénoncer les agresseurs. 

En parler, c’est protéger les enfants ! C’est en partant de ce constat simple que Bayard Jeunesse a conçu cet outil, destiné aux enfants de 7 à 13 ans. Même si on a repéré quelques améliorations possibles (« pédocriminalité » pour remplacer « pédophilie » par exemple, car les mots sont importants !), cet outil reste excellent pour aborder de manière simple et pédagogique la question des violences sexuelles. Le livret est téléchargeable gratuitement en cliquant ici.

A la croisée des mondes

A la croisée des mondes bd

Bande dessinée écrite par Stéphane Melchior et dessinée par Clément Oubrerie, depuis 2014, France, d’après la trilogie A la croisée des mondes de Philip Pullman

Orpheline élevée par les savants de Jordan College, Lyra mène sa vie en défiant les adultes, accompagnée de son ami Roger, jusqu’à ce que celui-ci soit enlevé par les Enfourneurs. Elle décide de partir à sa recherche et un long voyage commence pour elle.

Après l’adaptation en film, puis en série sous le nom His Dark Materials, l’épopée de Lyra a désormais une version en bande dessinée ! Le caractère effronté de l’héroïne est bien conservé, les décors et les jeux de couleurs, fidèles aux descriptions du roman d’origine. Une adaptation absolument convaincante ! A lire et offrir aux fans comme aux novices de l’univers.

Point de fuite

Point de fuite bd

Bande dessinée écrite et dessinée par Lucia Biagi, 2015, Italie

Sabrina, 25 ans, est en colère contre tout. Elle vit principalement chez son petit ami et un jour, apprend qu’elle est enceinte. Cette information ne fait qu’alimenter sa crise existentielle.

Point de fuite est une BD aux couleurs flashy très élégantes qui montre une jeune femme en pleine crise existentielle dans l’Italie contemporaine. La question de l’avortement et sa difficulté à y accéder en Italie est également bien montrée autant que la colère de l’héroïne.

Pour découvrir d’autres héroïnes énervées chez le même éditeur français, on vous conseille Trop n’est pas assez.

Mes ruptures avec Laura Dean

Mes ruptures avec Laura Dean

Bande dessinée écrite par Mariko Tamaki et dessinée par Rosemary Valero-O’Connell, 2020, Etats-Unis

Laura Dean est ultra populaire dans son lycée, et Freddy (Frederica) sort avec elle. Oui mais, pour un oui ou pour un non, Laura Dean s’amuse à rompre et Freddy est de plus en plus déboussolée.

Le point de départ de cette bande dessinée n’est pas forcément le plus joyeux, mais le résultat est une très belle surprise. La narration et l’évolution du personnage de Freddy embarquent les lectrices et lecteurs au fil des pages. Autant le dire tout de suite : on a eu du mal à éprouver de l’empathie pour la fameuse Laura Dean, qui joue avec l’héroïne et avec ses sentiments (avec des comportements de contrôle et de domination), alors qu’on s’est vraiment identifiées à Freddy. Mes ruptures avec Laura Dean raconte également une belle histoire d’amitié avec ses hauts et ses bas entre Freddy et sa meilleure amie.

Si le dessin et l’univers vous plait, on vous recommande toutes les bandes dessinées de Tillie Walden (notamment J’adore ce passage qui évoque le même thème). Et pour d’autres œuvres écrites par Mariko Tamaki, découvrez la BD Cet été-là.

La nuit est mon royaume

La nuit est mon royaume

Bande dessinée écrite et dessinée par Claire Fauvel, 2020, France

Quand Alice débarque dans un nouveau lycée, elle ne sait pas qu’elle y trouvera Nawel, sa meilleure amie et future partenaire de groupe de rock.

Coup de cœur pour cette bande dessinée avec 2 jeunes femmes qui forment un groupe de rock ! Loin d’être une BD pour ado un peu simple, La nuit est mon royaume aborde le sexisme du milieu de la musique, le racisme de la société, l’exploitation des hommes dans le milieu de la création et la profonde amitié entre deux femmes. Les obstacles à surmonter pour la jeune Nawel (qui devient peu à peu héroïne principale) sont nombreux et la mèneront dans une spirale dangereuse mais heureusement, la fin offre une belle bulle d’espoir (sans spoiler !). A lire et à offrir.

Pour découvrir une autre rockeuse, on vous conseille le film A peine j’ouvre les yeux.

Journal

Jounal Julie Delporte

Bande dessinée écrite et dessinée par Julie Delporte, 2014, Canada

Comment se remettre d’une rupture amoureuse, avec un homme qui était tout et avec qui on a partagé le quotidien pendant si longtemps ? Pendant plusieurs mois, Julie raconte au fil des jours le manque et la solitude.

Avant Moi aussi, je voulais l’emporter, Julie Delporte a dessiné un journal, plein de couleurs, de douleurs et d’émotions intimes. Certes, tout n’est pas joyeux dans cette bande dessinée, mais les textes et les dessins sont absolument authentiques et valent le détour.

Les cousines vampires

Les cousines vampires

Bande dessinée écrite par Alexandre Fontaine Rousseau et dessinée par Cathon, 2014, Canada

Camille se rend chez sa cousine Frédérique, dans le manoir où elle a passé de belles vacances dans son enfance. Mais Frédérique a peut-être légèrement changé…

Les cousines vampires est une bande dessinée chouette avec deux personnages principales très différentes, l’une mystérieuse, l’autre très pragmatique. C’est d’ailleurs le contraste entre les deux qui est très drôle et amène plusieurs scènes de quiproquo qui rythment le récit. Le style de dessins, effet crayonné, est assez beau. On regrette juste un peu (sans spoiler) que l’une des deux femmes ait le mot final sur l’autre.

Hana no breath

Hana no Breath

Manga écrit et dessiné par Cali, 2017, France

Azami, lycéenne, est folle amoureuse de Gwen, avec qui elle rêve de sortir. Quand elle s’en rapproche et découvre que Gwen est en réalité une fille… passée la surprise, ses sentiments ne changent pas !

Hana no breath, série en 2 tomes (la première de l’autrice), est une histoire toute douce. Les thèmes de la découverte des premiers sentiments amoureux et du lesbianisme (qui n’est pas vraiment formulé tel quel) sont évoqués, ainsi que la difficulté d’être une jeune femme et de se rendre compte en grandissant que certaines possibilités se réduisent. On regrette un peu que beaucoup de rebondissements soient issus de rivalités entre jeunes filles. A part ça, ça reste un manga mignon et assez chouette !

Quatre soeurs

Quatre soeurs BD

Série de bandes dessinées écrite et dessinée par Cati Baur, 2011-2018, France, adaptés des romans de Malika Ferdoujkh

Les soeurs Verdelaine sont orphelines depuis peu et habitent la grande et vieille maison Vill’Hervé que Charlie, l’aînée, retape jour après jour. Geneviève, elle, se défoule en secret au cours de boxe. Bettina traine avec sa bande de copines. Hortense a toujours le nez plongé dans ses livres et Enid, la dernière, vit d’incroyables aventures avec ses amies, la chauve souris et l’écureuil.

Après la série de romans jeunesse à succès, voilà les bandes dessinées ! Celles-ci sont très fidèles au texte et à l’univers d’origine (ce qui peut être presque décevant). Le parti-pris graphique est assez chouette et s’accorde bien avec le ton de l’histoire. Une BD sympathique à lire que vous soyez ado ou pas.

Petite terrienne

Petite terrienne

Bande dessinée écrite et dessinée par Aisha Franz, 2012, Allemagne

Dans une petite ville allemande, une adolescente fait la découverte de sa sexualité. Sa soeur plus jeune s’interroge naïvement sur le même sujet avec une étrange créature, tandis que leur mère sombre dans les souvenirs et la dépression.

Attention ovni ! Petite terrienne est une bande dessinée très (très !) étrange, avec un style plutôt original (tout est dessiné au crayon à papier). On suit ici le quotidien sur quelques jours de trois femmes de la même famille, une mère et ses deux filles. Toutes les trois isolées les unes des autres, elles semblent vivre sous le même toit sans le savoir et c’est très déroutant. Certaines scènes sont très dérangeantes et la « créature » (extra-terrestre ? Comme pourrait le faire penser le titre original « Alien ») est assez effrayante. Une BD à ne pas mettre entre toutes les mains et qui vous saura vous plaire… ou pas.