Radium girls

Bande dessinée écrite et dessinée par Cy, 2020, France

Edna, Katherine, Mollie, Albina et Quinta sont ouvrières à l’United State Radium Corporation, une usine qui fabrique des montres. Chaque ouvrière apprend à peindre les cadrans avec une peinture luminescente et la technique du « lip, dip, paint » : lisser le pinceau avec ses lèvres, le tremper dans la peinture, peindre… et recommencer. Mais ce qu’elles ne savent pas, c’est que cette peinture à base de radium est très toxique. Et en ingérer chaque jour les rend malades, l’une après l’autre, inexorablement…

La dessinatrice Cy nous embarque à la rencontre de celles qui se surnomment au départ « Ghost girls », quand elles pensent encore que la peinture est sans danger pour leur santé et s’amusent de son effet luminescent… qui les fait littéralement briller dans le noir. Une très belle mise en lumière de l’histoire vraie de ces femmes et de leur combat pour faire reconnaître la responsabilité de leur entreprise dans leur maladie, dans la lignée des Culottées de Pénélope Bagieu. Cy nous offre une très belle BD, dessinée tout aux crayons de couleur dans un camaïeu de violet et vert radium. Les grandes planches, de la taille d’une page, sont particulièrement magnifiques.


  • Écrit / Réalisé par une femme