La force des choses

La force des choses Simone de Beauvoir

Troisième tome des mémoires de Simone de Beauvoir, 1963, France

Depuis 1945 jusqu’aux années 60, Simone de Beauvoir raconte l’après-guerre, ses premiers voyages internationaux (notamment aux Etats-Unis), ses réflexions, le contexte intellectuel et son engagement pendant la guerre d’Algérie.

C’est notamment dans ce tome que l’autrice et intellectuelle aborde la construction de sa politisation et ses positionnements face à l’actualité de l’époque. Cet ouvrage correspond également à la période où Simone de Beauvoir a publié Le Deuxième Sexe : elle y raconte la réception après publication, tant du côté de ses détracteurs (parfois d’anciens amis) que de ses supportrices, souvent anonymes.

Parmi les nombreux volumes écrits, ses mémoires (en 5 tomes dont Mémoires d’une jeune fille rangée, La force de l’âge, La force des choses I et II, et Tout compte fait) constituent un éclairage fascinant sur sa vie, sa construction en tant qu’écrivaine, philosophe, militante politique et féministe, mais aussi sur toute la société française des années 20 aux années 70.

Orgueil et préjugés

Orgueil et préjugés roman

Roman écrit par Jane Austen, 1813, Royaume-Uni

Mrs Bennet est déterminée à marier ses filles. Or, Mr. Bingley et son riche ami Mr. Darcy s’installent dans le voisinage. Alors que l’aînée de la famille, Jane, plait (et réciproquement) à Mr. Bingley, Mr. Darcy n’inspire que moqueries et amusements à Elizabeth, la seconde fille de la famille.

Si vous deviez commencer par un classique écrit par une femme, ça serait peut-être celui-là que nous vous conseillerions. Lizzie Bennet, héroïne principale du roman, est une figure féminine incontournable de la littérature anglaise. Ses pensées, son caractère espiègle, ses choix sont clairement exprimées tout au long du roman. Une héroïne intelligente qui se découvre (et se redécouvre !) avec plaisir.

Une fois ce roman lu, vous pourrez retrouver d’autres héroïnes de Jane Austen dans Raisons et sentiments, Mansfield Park, Emma, Northanger Abbey et Persuasion.

Orgueil et préjugés a fait l’objet de nombreuses adaptations en séries et en films, notamment celle avec Keira Knighley que nous vous conseillons.

Les Victorieuses

A 40 ans, Solène, brillante avocate, tombe en burn-out après avoir vu un client se suicider devant ses yeux. Difficile de savoir comment prendre soin d’elle, après des années à travailler d’arrache-pied. Son médecin lui conseille le bénévolat… et elle tombe sur une petite annonce qui propose une mission d’écrivaine publique. Elle découvre alors le Palais de la femme, un établissement de l’Armée du salut destiné à l’accueil de femmes…

Ce roman fait du bien au féminisme ! On suit le parcours de Solène, qui découvre les femmes du Palais, comprend progressivement leurs douleurs (violences conjugales ou sexuelles, vie en rue, parcours migratoire…), gagne leur confiance… et se fait aider par elles ! En parallèle de cette histoire, un chapitre sur deux, on découvre aussi la vraie vie de Blanche Peyron, officière de l’Armée du salut qui a œuvré à la création du Palais de la femme. Finalement, ce livre est donc une succession d’émouvants portraits de femmes.

Par la même autrice, on a aussi beaucoup aimé La Tresse.

Devenir

Autobiographie de Michelle Obama, 2018, Etats-Unis

Michelle Obama raconte son parcours de femme noire américaine, depuis les quartiers périphériques de Chicago jusqu’à la Maison Blanche. Elle raconte comment elle a d’abord mené des études brillantes en droit, avant de se détourner de son début de carrière d’avocate pour une carrière plus en accord avec ses valeurs. Elle raconte aussi, évidemment, les batailles successives pour la présidence des États-Unis, et ce vécu hors-norme, pendant 8 ans, au sommet de l’Etat.

Pendant 800 pages (!), Michelle Obama raconte sa vie peu commune et ses combats. Elle distille des analyses qui font du bien sur le manque de diversité dans les grandes universités ou la ségrégation dans les quartiers, sur son vécu de femme noire. Elle raconte comment elle a jonglé entre l’ambition de son mari, ses envies professionnelles, sa vie personnelle avec ses deux filles. Et puis bien sûr, mais on connaît déjà la fin de l’histoire, elle raconte sa colère face à l’arrivée d’un homme blanc, riche et misogyne au pouvoir à l’issue des 8 années de présidence Obama… Un bel autoportrait d’une femme combative au destin extraordinaire, bien qu’un peu long (on avoue).

Délivrances

Roman écrit par Toni Morrison, 2015, États-Unis

Bride a grandi en étant rejetée par sa mère car trop noire de peau. Aujourd’hui directrice régionale d’une marque de cosmétiques, couronnée de succès, sa vie semble idyllique… mais cache des traumatismes donc elle va progressivement se libérer au cours d’un voyage à la recherche de son ex-petit-ami qui l’a quittée brusquement.

Délivrances explore les traumatismes de Bride, mais aussi de plusieurs autres personnages : la mère, l’ex-petit-ami, une enfant rencontrée sur la route. Il parle de l’empreinte durable que laissent le colorisme, le racisme et les violences pédocriminelles sur les êtres. Des chapitres courts, une écriture intense, des thèmes emblématiques, font de ce roman une illustration parfaite du talent de la grande Toni Morrison.

Ce roman a inspiré le titre de l’album jeunesse Comme un million de papillons noirs. De la même autrice, nous vous conseillons aussi Sula. Et pour aborder le colorisme avec les plus jeunes, nous vous proposons Le chemin de Jada.

L’histoire de Poncia

Roman écrit par Conceição Evaristo, 2003, Brésil

Poncia, petite-fille d’esclave, grandit loin de la ville. Après la mort de son père, elle décide de partir vers la ville et atterrit dans une favela. Progressivement, loin de ses racines, elle s’oublie, n’est plus que l’ombre d’elle-même…

Ce roman est le premier de Conceção Evaristo (qui a également écrit Insoumises que nous vous conseillons). C’est une oeuvre étonnante, pleine de poésie, métaphore des vécus de milliers de femmes noires au Brésil. Déracinée, violentée par son mari qui ne la comprend pas, Poncia se cherche et cherche sa famille.

Aux éditions Anacaona, découvrez aussi Gaia changera le monde, 1492, Anacaona l’insurgée des Caraïbes et le Petit manuel antiraciste et féministe.

Herland

Herland

Ecrit par Charlotte Perkins Gilman, 1915, Etats-Unis

Lors d’une expédition, 3 valeureux hommes découvrent un pays bien étrange. Celui-ci est habité uniquement de femmes depuis plus de 2000 ans.

A travers les yeux de ces 3 hommes, on découvre une société intégralement composée de femmes, égalitaire, libérée du patriarcat et de toute forme de domination. L’autrice prête à ses personnages féminins des réflexions qui semblent tellement contemporaines pour ce texte écrit il y a plus d’un siècle (sur les relations entre les femmes et la faune et la flore, sur les possibilités des femmes, sur l’éducation des enfants…). Certes, d’autres idées nous paraîtront peut-être dépassées (et c’est normal, le texte a tout de même été écrit en 1915 !) mais cette utopie féministe reste étonnante et intrigante à plusieurs points de vue.

Herland vient d’être réédité en français aux éditions Les Petites Manies qui ont fait un superbe travail d’illustration et de maquettage, on vous conseille cette édition. Un beau livre à garder dans votre bibliothèque et à offrir.

La Quête d’Ewilan

La quête d'Ewilan

Trilogie de romans écrite par Pierre Bottero, 2003, France

Camille est une adolescente très intelligente, qui s’ennuie. Un jour, en traversant la rue, elle évite de justesse d’être renversée par un camion en… changeant de monde. La voilà partie dans de belles aventures avec son ami Salim, à cheval entre notre monde et celui de Gwendalavir, où elle porte le nom d’Ewilan.

La Quête d’Ewilan est un classique de la littérature fantastique jeunesse et quel plaisir de voir que c’est une héroïne qui mène ces aventures ! Si son entourage est globalement très masculin, la 2ème femme de la série, Ellana, puis la 3ème qui apparaît dans le dernier tome, Siam, sont elles aussi deux héroïnes combattantes, qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, et se révèlent de précieuses alliées et sœurs pour Camille/Ewilan. Si vous avez aimé la trilogie et souhaitez prolonger le plaisir, l’auteur a écrit une suite, Les Mondes d’Ewilan, ainsi qu’une 3ème trilogie centrée sur Ellana.

Les romans ont été adaptés en bande dessinée et en série animée.

Mon histoire – Une vie de lutte contre la ségrégation raciale

Roman autobiographique écrit par Rosa Parks avec Jim Haskins, 1992, Etats-Unis

Née en 1913 en Alabama, Rosa Parks est devenue célèbre en refusant de céder sa place à un passager blanc dans un autobus appliquant la ségrégation. Dans la première partie de cette oeuvre, elle narre son enfance dans le sud des Etats-Unis, où elle a expérimenté le racisme très tôt. Elle raconte ensuite comment elle est entrée en résistance, devenant membre d’une association de défense des droits civiques. Comment elle a rencontré de nombreuses personnalités engagées, femmes comme hommes. Puis, comment son acte de résistance a déclenché un énorme boycott des transports en commun, avant la décision de la Cour suprême des Etats-Unis statuant du caractère anticonstitutionnel de la ségrégation dans les bus.

Traduit en français seulement en 2018, ce témoignage est pourtant exceptionnel et indispensable à la compréhension de la ségrégation raciale aux Etats-Unis, institutionnalisée entre 1876 et 1964. Rosa Parks, figure éminente du mouvement des droits civiques, malheureusement souvent réduite à une grand-mère fatiguée, raconte ce qui l’a menée à la lutte, comment les injustices l’ont menée à la révolte. En racontant son histoire, elle livre aussi des élements essentiels à la compréhension du vécu des personnes noires dans le sud des Etats-Unis, au début du XXème siècle. Elle pose également quelques bases concernant l’absence des femmes dans ces luttes (elles étaient souvent reléguées au second rang voire parfois silenciées).

Chinoises

Chinoises de Xinran

Recueil biographique écrit par Xinran, 2003, Royaume-Uni, Chine

Elles sont jeunes, vieilles, riches, pauvres, malades, amoureuses, travailleuses… Elles racontent leurs vies, leurs souffrances, les violences subies, ce qui les rend heureuses aussi.

Entre 1989 et 1997, la journaliste Xinran a présenté chaque soir une émission de radio mettant en avant les vies des femmes chinoises. Elle a écouté, lu et rencontré des centaines d’entre elles. De ces témoignages, elle a écrit ce livre puissant. Accrochez-vous !