Billie Holiday, une affaire d’Etat

Long métrage réalisé par Lee Daniels, 2021, Etats-Unis

En 1939, la chanteuse de jazz Billie Holiday fait sensation avec sa chanson “Strange fruits”, qui dénonce les atrocités racistes que subissent les Noirs américains. Le gouvernement lui interdit rapidement de chanter cette chanson. Elle refuse et devient la cible d’une violente campagne pour la faire taire.

Billie Holiday, une affaire d’Etat est un récit au cœur du quotidien de la célébrité (son succès auprès de tous les publics, ses addictions et ses relations intimes, souvent violentes) sur fond de politique américaine. Malgré quelques longueurs, le film est bien mené et on en apprend plus sur cette icône, et rien que pour ça, ce film vaut le détour ! Attention cependant, plusieurs scènes de violences (conjugales et sexuelles) sont montrées de manière très frontale.

Trois décennies plus tard, c’est l’actrice Jean Seberg qui est étroitement surveillée pour ses engagements et ses fréquentations proches du mouvement des droits civiques. Le film Seberg raconte cette période de sa vie. Et pour d’autres femmes incontournables de la musique noire-américaine, retrouvez Aretha Franklin dans Respect, Nina Simone dans Nina et Whitney Houston dans le documentaire Whitney: can I be me?.