Green mechanic

Manga réalisé par Yami Shin, 2017, Suisse

Misha survit dans la Mégapole, ville géante où cohabitent humains et robots. Grâce à son empathie sur-développée, elle peut lire les émotions des autres, souvent sans pouvoir contrôler ce don. Un jour, dans une décharge, elle trouve un “morphing”, un robot capable de prendre n’importe quelle l’apparence. Et ses aventures commencent…

Un manga de science-fiction avec une héroïne ? Voilà qui est intéressant ! Certes, le robot principal de l’histoire est présenté comme un jeune homme (à l’effigie du meilleur ami disparu de l’héroïne) et son protecteur officiel. Mais les deux autres nouveaux ami.e.s de Misha cassent les stéréotypes et présentent un équilibre intéressant : Setsuna, une jeune femme qui n’a pas sa langue dans sa poche et possède une armure de combat, et Neil, un jeune homme aux bras robotiques fragiles qui réduisent son champ d’action et de protection de l’héroïne (contrairement aux schéma narratifs habituels). Le premier tome est très dense en informations sur l’univers et en aventures. En bref, on a hâte de savoir la suite (ce résumé a été écrit à partir du tome 1 uniquement).

Même style d’univers, mais tout autre génération, on vous conseille le mythique manga Gunnm (bientôt sur le site).