La maison de l’arbre joueur

Roman écrit par Lian Hearn (pseudonyme de Gillian Rubinstein), 2011, Royaume-Uni, Japon

Au coeur du Japon du XIXème siècle, alors que le pays résiste aux volontés colonisatrices des occidentaux, Tsuru se bat contre la société à sa manière. Fille de médecin, elle l’assiste brillamment depuis qu’elle est en âge de le faire et souhaite devenir médecin à son tour. Un enjeu de taille et une mission impossible pour une femme à cette époque-là… Peu importe, déguisée en homme, elle s’inscrit aux cours afin d’avoir son diplôme et de pouvoir exercer à son tour… sous le masque ou à visage découvert. 

Voilà un roman fleuve avec une héroïne, forte, atypique, comme on aimerait en voir plus souvent. Si la fin peut être un peu décevante (nous ne dirons rien de plus…), ça reste une très bonne lecture !


  • u00c9crit / Ru00e9alisu00e9 par une femme