Le coeur battant de nos mères

 Écrit par Brit Bennett, 2016, États-Unis

Le récit se déroule à Oceanside, en banlieue de Californie. Les personnages évoluent autour de l’église protestante locale et sa communauté de fidèles. Nadia, 17 ans, qui a perdu sa mère quelques mois plutôt, s’ennuie et papillonne en attendant d’entrer à l’université du Michigan… Elle rencontre Aubrey qui devient son amie. Enceinte de Luke, le fils du pasteur, elle choisit d’avorter. A la fin de l’été, c’est le départ. Nadia effectue de brillantes études, avant de revenir 3 ans plus tard quand son père tombe malade.

Le coeur battant de nos mères est le premier roman de l’Afro-Américaine Brit Bennett, qui a été encensé par la critique. Toutefois, si l’écriture est très fluide, délicate, subtile, facile à lire, on reste un peu sur notre faim… Tout tourne autour du choix de l’avortement, avec une culpabilité qui pèse sur l’héroïne pendant toutes ces années et un “bébé” (nommé ainsi dans l’ouvrage) qui reste présent tout au long de l’histoire. L’héroïne est également prise dans un semblant de triangle amoureux, où amitié et amour ne font pas bon ménage.


  • Écrit / Réalisé par une femme