La république du bonheur

Roman écrit par Ito Igawa, Japon, 2020

Hatoko vient d’épouser Mitsurô et découvre progressivement la vie de famille, avec son mari et sa petite fille surnommée QP. Elle tient une papeterie et occupe aussi la position d’écrivaine publique, qui lui permet de belles rencontres avec des client.e.s venu.e.s lui demander de rédiger des courriers. 

L’autrice du Jardin arc-en-ciel raconte de nouveau une histoire de vie joyeuse, sur un temps plus court cette fois-ci. Il s’agit de la suite de La papeterie Tsubaki (mais il peut se lire seul aussi !). Comme dans d’autres romans japonais, le temps est comme suspendu dans ce récit où il ne se passe finalement pas grand chose ! Mais c’est aussi ce qu’on aime, cette quiétude, cette succession de petits événements du quotidien qui nous rappellent qu’une vie simple est aussi une vie heureuse. Un roman tout doux, ponctué des illustrations des lettres calligraphiées par Hatoko. 

Pour une autre histoire mettant en scène une écrivaine publique, on vous conseille Les Victorieuses.


  • Écrit / Réalisé par une femme