Les filles de la chance

Roman écrit par Charlotte Nicole Davis, 2021, Etats-Unis

Le jour de leur 16 ans, les “filles de la chance” sont introduites auprès des hommes de la “maison de bienvenue” à qui elles ont été vendues et où elles sont emprisonnées et droguées. Mais lors de sa première nuit, Clémentine tue l’homme qui l’a achetée. Elle prévient sa soeur Aster et elles décident de s’enfuir, embarquant avec elles 3 autres jeunes femmes de la maison.

Les filles de la chance est un roman qui se lit d’un traite, avec des héroïnes (dont plusieurs sont noires, ce qui est suffisemment rare dans ce type de romans pour le noter) qui ont toutes une personnalité, des hauts et des bas, des peurs et du courage, à qui on peut s’identifier et qui sont attachantes. A toutes les étapes de l’aventure des héroïnes, on sent que l’autrice est résolument féministe, et l’écriture révèle un “female gaze” (ou “regard féminin” en opposition au “male gaze“) inconstestable : ça change et ça donne de l’espoir pour cette catégorie de littérature pour ados/jeunes adultes, encore trop minée de stéréotypes. Bref, on a beaucoup aimé (surtout la fin, pleine d’espoir) et pour un premier roman, c’est une réussite !


  • Écrit / Réalisé par une femme
  • Pour les ado