Little Fires Everywhere

Série créée par Liz Tigelaar, 2020 (1 saison), Etats-Unis, d’après le roman de Celeste Ng

Hiver 1997-1998, Elena contemple les restes de sa grande maison, en cendres après un incendie. Quelques mois plus tôt, Mia arrive avec sa fille adolescente à Shaker Heights. Elles trouvent un logement loué par Elena, mère parfaite d’une famille idéale composée de son époux et de 4 adolescent.e.s. Rapidement, les deux familles se rapprochent.

Racisme, sexisme, classisme, droits des femmes, homosexualité, les thèmes qui traversent cette série sont multiples, souvent abordés de manière frontale pour les personnages, rangés en deux camps qui s’affrontent : celui de la famille blanche et bourgeoise installée depuis longtemps, et celui de la famille noire monoparentale et nomade. Little Fires Everywhere, c’est aussi une série qui parle de ce qu’est être une bonne mère et de la difficulté à assumer ce rôle tout simplement, que ce soit d’un bébé ou d’adolescent.e.s (à ce sujet, allez voir aussi le film Tallulah). Le suspens tient en haleine pendant les 8 épisodes de la série, et on se demande sans cesse le ou laquel.le des personnages a finalement mis le feu à cette maison tant les étincelles émergent de tous côtés. Une vraie bonne découverte !

Pour bingewatcher une autre série récente avec Reese Whiterspoon, on vous conseille The Morning Show et pour Kerry Washington, l’incontournable Scandal.


  • Écrit / Réalisé par une femme
  • Avec une héroïne lesbienne