Moi, Tituba sorcière…

Roman écrit par Maryse Condé, 1986, Guadeloupe, Ghana, Barbade, États-Unis 

Fille d’une esclave violée par un marin anglais, Tituba naît à la Barbade au XVIIème siècle. À la mort de sa mère, elle est recueillie par une femme qui l’initie aux pouvoirs de guérisseuse. Puis, après son mariage avec l’esclave John Indien, elle est envoyée à Boston puis à Salem… juste avant le célèbre procès des « sorcières » de Salem.

Maryse Condé propose une version romancée de la vie de Tituba, connue grâce aux archives des procès en « sorcellerie » de la fin du XVIIème siècle. Elle lui donne une voix de femme forte, qui se heurte au racisme, au patriarcat, au classisme et à l’hystérie de la religion catholique.


  • Écrit / Réalisé par une femme