Moi, Tituba sorcière…

Roman écrit par Maryse Condé, 1986, Guadeloupe, Ghana, Barbade, États-Unis 

Fille d’une esclave violée par un marin anglais, Tituba naît à la Barbade au XVIIème siècle. À la mort de sa mère, elle est recueillie par une femme qui l’initie aux pouvoirs de guérisseuse. Puis, après son mariage avec l’esclave John Indien, elle est envoyée à Boston puis à Salem… juste avant le célèbre procès des “sorcières” de Salem.

Maryse Condé propose une version romancée de la vie de Tituba, connue grâce aux archives des procès en “sorcellerie” de la fin du XVIIème siècle. Elle lui donne une voix de femme forte, qui se heurte au racisme, au patriarcat, au classisme et à l’hystérie de la religion catholique.


  • Écrit / Réalisé par une femme