Pink

Réalisé par Aniruddha Roy Chowdhury, 2016, Inde

Trois jeunes hommes se précipitent à l’hôpital en pleine nuit, l’un d’eux blessé à la tête, et refusent de porter plainte. Trois jeunes femmes reviennent de soirée complètement désorientées et paniquées. Quel est le lien entre ces deux groupes ? Un célèbre avocat à la retraite, voisin de l’une des jeunes femmes reprendrait-il du service pour tirer cette affaire au clair ?

Pink est un film puissant qui raconte comment trois jeunes femmes émancipées, qui se rebellent à leur façon contre les traditions, peuvent être confrontées durement à la justice patriarcale. On y trouve autant de suspens que de l’émotion (attention, certaines scènes de violence peuvent heurter). A noter que le rôle de l’avocat est joué par l’un acteurs les plus connus d’Inde, Amitabh Bachchan (il a tourné dans plus de 200 films), ce qui a probablement contribué à son succès (un remake en tamoul est même sorti en 2019). Le film a été un support de sensibilisation aux droits des femmes pour les unités de police du Rajasthan en Inde. Bref, un bon film sur le système judiciaire en patriarcat et un bon moyen de réviser les arguments et contre arguments de la culture du viol (“elle l’a bien cherché”, “elle avait bu”, etc.).