Prendre le large

Long métrage réalisé par Gaël Morel, 2017, France, Maroc

Edith, 45 ans, est licenciée de son usine textile et accepte d’être “reclassée” dans la même usine qui délocalise au Maroc.

Prendre le large n’est certes pas l’incontournable de l’année 2017, mais il reste une belle histoire, avec des personnages féminins forts (et masculins quasiment inexistants, car pensés comme les “enfants de” plutôt que des adultes à part entière). L’héroïne, incarnée très justement par Sandrine Bonnaire, a par ailleurs un profil (âge, situation sociale, etc.) encore peu représenté dans le cinéma français. Découvrez aussi le film Crash Test Aglaé : un synopsis proche, un style très différent !