Rafiki

Long métrage réalisé par Wanuri Kahiu, 2018, Kenya

Kena et Ziki sont lycéennes à Nairobi. Au cours de la campagne électorale dans laquelle s’affrontent leurs pères respectifs, elles se rapprochent… et doivent faire face à la lesbophobie et aux violences lesbophobes.

On n’a pas souvent l’occasion de voir au cinéma un film aussi beau et fort sur une histoire d’amour lesbienne, qui plus est réalisé par une femme. Il s’agit du 1er film kenyan sélectionné à Cannes (sélection « Un certain regard »). Le film a été interdit au Kenya, où l’homosexualité est passible de 14 ans d’emprisonnement. Afin de lui permettre de briguer les Oscars (il ne sera finalement pas proposé par le comité de sélection kenyan, au profit de Supa Modo), la censure a été levée pendant 7 jours, et le film diffusé dans 5 salles de la capitale.


  • Écrit / Réalisé par une femme